"Une très mauvaise prestation" pour Printant

une-tres-mauvaise-prestation-pou.jpg

Le coach bastiais ne pouvait cacher sa déception et son incompréhension à la suite du derby perdu face au Gazélec d'Ajaccio. Retrouvez ses propos ainsi que ceux de son collègue ajaccien.

Ghislain Printant : «Cela a été un match difficile. J'ai du mal à m'expliquer le comment du pourquoi de cette défaite. On a eu le bonheur d'ouvrir le score assez tôt, puis de la fébrilité s'est installée. Le ballon nous brûlait les pieds, et on a donné confiance au Gazélec qui ne s'est pas posé de questions.
En seconde période, on a fait une meilleure entame en cherchant à passer par les côtés, à contourner la défense. On a été un peu plus présents, mais on avait du mal à être dangereux. Sur le second but, on peut sortir plusieurs fois le ballon de la surface, mais on ne l'a pas fait. C'est une très mauvaise prestation de notre part. Le Gazélec a mérité sa victoire. Nous sommes relégables, mais nous aurons l'occasion de rattraper cela. L'hommage ? Je dirai juste que la plus belle des réponses a été donnée.»

#SCBGFCA 1-2 : Conf. d'après-match de G. Printant par SportingClubBastia

Thierry Laurey : «On a trouvé un petit truc qui fonctionne bien. Ça fait plaisir que le travail porte ses fruits. On n'est pas venus avec tous les ingrédients nécessaires en Ligue 1. Il y a eu une mise au point pour que tout le monde comprenne ce qu'il fallait dans ce Championnat. Ce report du match a fait qu'on a laissé les joueurs se prendre en charge ce matin. On avait des incertitudes.
Sur les dix premières minutes on n'a pas existé, puis on a repris les choses en main et on est revenus. On a su forcer la décision. Il ne faut pas aller plus vite que la musique, avoir beaucoup d'humilité. Notre état d'esprit est retrouvé, être seizième est une satisfaction, mais il reste beaucoup de journées et d'inquiétudes. L'hommage ? Le silence à l'entrée des joueurs m'a donné des frissons.»

À lire également

Ricevete a lettera