ASSE 1-0 SCB : Une minute de trop...

14369984_1108870825829325_3425304050713569515_n.jpg

C'est par un temps pluvieux que se déroulait la rencontre dominicale entre Saint-Etienne et Bastia à Geoffroy Guichard. Peu déstabilisés par les 10°c de différence entre la Marana et le Forez, les turchini sont rentrés solides sur une pelouse qui, elle aussi touchée par le fameux champignon, est fort semblable en qualité à celle de Furiani. Il ne fallut attendre longtemps aux 22 acteurs pour connaître les premiers émois dans cette rencontre. Dès la 5eme minute, un penalty est sifflé en faveur des stéphanois sur une faute totalement inexistante de Jean-Louis Leca sanctionnée d'un carton jaune (ce qui fait qu'il sera suspendu lors du déplacement à Nantes). Mais le gardien bastiais ne voulait pas en rester là, et capta fermement le penalty mal tiré par Robert Beric. C'est déjà le second penalty arrêté par Jean-Louis Leca cette saison ! Les minutes suivantes seront pauvres en actions. Une belle frappe de Coulibaly à la 20e minute oblige Ruffier à repousser le ballon des deux poings. Allan Saint-Maximin fait encore parler sa technique quelques minutes plus tard en emportant la défense de son ancien club dans des dribbles chaloupés et il s'en fallut de peu pour qu'il concrétise son rush. Belle action des stéphanois aux alentours de la  36e minute où Jean-Louis Leca sauve une nouvelle fois son équipe sur un tir de Monnet-Paquet. Les dix dernières minutes de la première période verront les bastiais contenir les tentatives d'assaut des hôtes du soir. Juste avant la pause, une action fantastique de Saint-Maximin sur son côté droit qui envoie un beau ballon vers Coulibaly qui tente la talonnade qui passe à quelques millimètres du montant de Ruffier. C'est donc sur un score nul et vierge mais porteur d'espoir que les hommes de François Ciccolini rejoignent les vestiaires. Le retour sur le terrain voit Mehdi Mostefa remplacé par Sadio Diallo qui apporte beaucoup de jus dès les premières minutes à cette équipe bastiaise détrempée. Les bleus ne subissent plus comme en fin de première mi-temps et se retrouvent à attaquer, sans pourtant parvenir à concrétiser. Jean-Louis Leca réalise une nouvelle parade à la 58e minute sur une frappe tendue stéphanoise. A la 63e minute Coulibaly décoche un tir puissant capté sur Ruffier, s'en suivent deux corners bastiais mais sans concrétisation. 5 minutes plus tard c'est Lenny Nangis qui perce la défense stéphanoise et qui adresse un centre tendu pour Crivelli qu'une jambe verte dévie au dernier moment. Saint Maximin lui, fidèle à lui-même, continue à donner le tournis sans cesse à la défense adverse. A la 71e minute, sur un coup-franc stéphanois, Jean-Louis Leca sort une nouvelle parade de très grande classe. Trois minutes plus tard, encore une fois, Jean-Louis Leca décisif enlève un ballon de but pour les verts. Pendant ce temps, l'arbitre continue à sanctionner de cartons jaunes toutes les fautes bastiaises, et après Leca et Cioni c'est Nangis qui écope d'une galette. A la 80e minute Abdelhamid El Kaoutari fait ses premiers pas en bleu, remplaçant donc le fraîchement averti Lenny Nangis. Allan Saint Maximin transforme en occasion chaque ballon qu'il touche, obtient des coup-francs, mais sans succès. Les bastiais ne ménagent pas leurs efforts à l'image d'Enzo Crivelli ou de Coulibaly mais ils n'arrivent pas véritablement à amener le danger sur les cages de Stéphane Ruffier.  Saint Maximin se blesse à la 88e minute et une scène ubuesque voit ses anciens coéquipiers refuser de sortir le ballon, obtenant même un coup franc sur la fin de l'action. Allan Saint-Maximin est remplacé logiquement par Acheampong. A la 93e minute, l'arbitre siffle un second penalty imaginaire. Celui-ci sera le bon pour Saint-Etienne, à qui il fallut un énorme coup de pouce du destin pour parvenir à ouvrir le score face aux bastiais. Fin de match 1 but à 0 pour les verts.  

À lire également

Ricevete a lettera