Allan Saint-Maximin : "On peut battre n'importe quelle équipe"

"Je n'ai pas été vexé d'être sur le banc à Nice. Le coach m'y a mis pour que je puisse me reposer. 
Face à Montpellier c'était un échec. Mais la roue commence à tourner. On a un groupe de qualité et si on arrive à défendre ensemble les uns pour les autres, y'a pas de raison.

Pour vous dire la vérité, la malchance m'a fait gamberger. Je vais persévérer, la roue va tourner et ça va rentrer. J'ai les qualités pour enchaîner les buts.

Enzo est le meilleur buteur de l'équipe parce qu'il fait des efforts. Je vais faire comme lui. J'ai la possibilité de faire plusieurs passes décisives, je ne joue pas que pour moi. 

Depuis mon passage en Allemagne, j'ai un cuisinier, des gens qui s'occupent de moi. Physiquement je me sens bien et j'espère que ça va continuer comme ça.

Pour moi avec l'équipe et le public qu'on a, je pense qu'on peut mettre en difficulté n'importe qui. On peut réussir à battre n'importe quelle équipe, on va le montrer demain face à Bordeaux.

Le plus important c'est l'entame. Il faut gagner les duels. On peut gagner ce match-là et beaucoup d'autres. 

Jouer sans Enzo est un handicap. Moi aussi je serai absent face à Monaco. Il faudra des solutions. Mais comme le dit le coach, c'est dans l'adversité qu'on arrive à être meilleurs."

 

À lire également

Ricevete a lettera