François Ciccolini: "Un match d'hommes"

"Le jeune Magnetti intègre le groupe, ainsi que Houri et El Kaoutari. Le gardien, c'est Thomas, c'est le numéro deux.

Je suis très content de Magnetti. Ca fait plusieurs fois qu'il vient avec nous. C'est une manière de l'encourager.

C'est un match difficile face à une équipe de Montpellier qui marque beaucoup et qui en encaisse beaucoup. On a l'habitude d'être dans cette situation il ne faut pas paniquer et travailler. Les ressorts sont toujours les mêmes : se concentrer sur le travail offensif. La solution viendra du travail, il n'y a pas d'autre solution. C'est pas qu'on n'est pas bon offensivement, on n'est juste pas assez réaliste. Le fait qu'on ait raté beaucoup d'occasions ça fragilise les joueurs. Ils veulent assurer. Le dernier match à Lyon, on n'a pas été bons au milieu. Bon, à 9, c'est difficile d'être bons...

On n'a pas décidé encore de qui sera le capitaine. Il manque Cahu, Toto, Jean-Louis... Si on ne fait pas un match d'hommes, on ne le gagnera pas. C'est sûr. Le match il faut le jouer. Et le gagner. Si on commence à se poser des questions...

Il ne faudra pas se faire prendre en contre, car Montpellier excelle là-dedans."

 

 

À lire également

Ricevete a lettera