Hommage à Anton et à Chapecoense

C’est un moment de recueillement particulièrement cruel et émouvant qui aura lieu ce soir à Furiani avant le coup d’envoi contre Bordeaux.

Avec beaucoup de tristesse nous penserons tous très fort au petit Anton qui vient de rejoindre les anges, à l’âge de 2 ans. Soutenu par sa maman Sabrina, son papa Gérald stadier les soirs de matches en tribune Est et toute sa famille appuyée par une chaine formidable de solidarité organisée autour de l’association « Anton le combat d’une vie » dont le parrain est Jean-Louis Leca, ce petit lion souffrant depuis la naissance d’une forme d’encéphalopathie très rare, s’est pourtant battu sans relâche avant d’être emporté par la maladie. En cette terrible épreuve, notre club s’associe à la douleur de la famille et lui présente ses sincères et amicales condoléances, se tenant évidemment à son entière disposition.

Nos pensées iront aussi vers les 71 victimes de l’accident d’avion qui a quasiment anéanti en Colombie l’équipe brésilienne de Chapecoense, finaliste de la Copa Sudamericana, coûtant aussi la vie à des dizaines d’accompagnants, journalistes et membres d’équipage. Cette quatrième tragédie aérienne dans le football, qui vient s’ajouter à celles de Torino en 1949, Manchester United en 1958 et de la Zambie en 1993, illustre hélas une fois de plus toute la fragilité de l’existence. Le Sporting Club de Bastia dans son ensemble s’incline devant la mémoire de toutes les personnes disparues et présente à l’ensemble des composantes de Chapecoense ses condoléances émues. 

Ch’elli riposinu tutti in santa pace.

À lire également

Ricevete a lettera