Partage des points contre Bordeaux

La première occasion de ce match est l'oeuvre du capitaine Yannick Cahuzac à la quatrième minute qui, face aux cages tente sa chance et manque le cadre d'un petit mètre. Le Sporting Club de Bastia joue haut, avec le retour de son arrière droit Alexander Djiku, guéri de sa fracture du bras. Les Bordelais quant à eux tentent de répondre rapidement en contres. Au bout de quelques minutes ce sont les visiteurs qui prennent le jeu à leur compte et tentent de prendre à défaut la défense bastiaise, qui résiste bien. La première mi-temps se poursuit sur un faux rythme, aucune des deux escouades ne semblant vouloir prendre de risques. C'est à la demi-heure de jeu que le Sporting hausse vraiment le ton, sur une frappe sèche de Saint-Maximin déviée par Prior. Le ballon manque de rentrer sur l'action suivante, mais les bleus manquent de réalisme et de chance. Juste avant la mi-temps, une volée de Danic et une tête de Saint Maximin manquent de donner l'avantage aux Bastiais... Mais le score reste nul et vierge au coup de sifflet de l'arbitre. Le salut viendra de Thievy Bifouma dès la reprise, sur une belle action menée par Saint Maximin qui décale Bengtsson qui tire pour le pied rageur de Bifouma. Un but à zéro pour les Bastiais à la 48e minute ! Il va désormais falloir tenir... Et les Bastiais ne se replient pas pour autant en défense, ils continuent à aller de l'avant. Cahu, qui semble hausser son niveau de jeu de match en match, est insaisissable : il récupère des ballons, il les porte, il dribble... Saint Maximin manque de doubler la mise à la 63e minute mais son tir est dévié par Prior. Bordeaux se montre dangereux pour la première fois à la 67e par Ounas mais Jean-Louis Leca est impérial. A la 78e, Laborde, entré en jeu dix minutes plus tôt, égalise pour Bordeaux. Dans la foulée Florian Marange est exclu par M.Desiage. Les Bastiais ne parviendront pas à reprendre l'avantage malgré une grosse débauche d'énergie. La victoire se fait toujours attendre. 

À lire également

Ricevete a lettera