Bastia tient Brest en échec

Les bastiais peuvent être satisfaits de leur prestation ce soir. Après avoir dominé une grande partie des débats, ils ont ont quitté leurs homologues sur un score de parité d'un but partout. C'est Genest côté bastiais qui avait répondu à Poyet, le tout au cours de la première période.

Malgré la fatigue du voyage, ce sont les bleus qui attaquaient la rencontre par le bon bout en se procurant même quelques occasions de but. Mais sur l'une des rares fautes de la première période a mettre a leur actif, ils allaient se faire piéger. On jouait la dix-huitième minute de jeu lorsque Licka profitait d'un coup-franc pour déposer le cuir sur la tête de Poyet, lequel trouvait la lucarne de Novaes pour l'ouverture du score. Alors qu'avant cela, seul Roux avait tenté de forcer le verrou insulaire.
Pour autant, les hommes de Frédéric Hantz ne se laissaient pas abattre. Sûrs de leurs forces, ils continuaient de proposer un jeu limpide et varié, au plus grand plaisir des 400 spectateurs présents.
Un travail qui ne tardait pas a payer, puisqu'à dix minutes de la pause, c'est Genest qui sur un centre-tir tendu venu du côté gauche, trompait la vigilance de Cappone alors que Diallo effleurait le cuir.
Logique, puisqu'auparavant le guinéen était passé tout près de trouver le chemin des filets, alors qu'un coup-franc de Rothen avait fleuré avec le poteau.
Des montants qui sauvaient d'ailleurs Cappone a quelques encablures de la pause, lorsqu'un missile d'Angola l'obligeait a sortir le grand jeu et d'être aidé par sa transversale.

Au retour des vestiaires, ce sont toujours les bastiais qui tenaient le ballon, tandis que de l'autre côté, le danger ne venait qu'a de rares reprises par Ayité.
Et le SCB aurait même pu s'adjuger un succès anecdotique, si Diallo avait obtenu un penalty, ou si Robail et Mozini avaient su faire preuve de plus de précision.
Bretons et Corses se quittaient donc sur un score de un partout, avec un brin de satisfaction sur les visages bastiais...

Au boulot !

À lire également

Ricevete a lettera