Clermont/SCB : les réactions

Bernard Casoni : "Pour avoir une chance de gagner, il aurait fallu être onze sur le terrain. Or tous les gars n'étaient pas vraiment présents. Mais il est vrai qu'il est difficile de rester mobilisé jusqu'au bout."

Didier Ollé-Nicolle : "C'est un sentiment de grande réussite et de fierté qui prévaut. Les gars ont réussi quelque chose de fort sur les plans sportif et humain après les drames que nous avons vécu cette saison. J'étais fier d'être leur entraineur ce soir. Je n'ai pas le droit de dire si c'était mon dernier match à la tête de Clermont."

À lire également

Ricevete a lettera