Clôture de la 9e journée de Ligue 2

CS Sedan- Stade de Reims : 1 - 0

Dans le choc de cette 9e journée, le CS Sedan recevait le leader, le Stade de Reims, pour un derby qui s’annonçait plus disputé que jamais. Les Sedanais entraient fort dans la rencontre. Ils surprenaient les Rémois après quelques secondes de jeu seulement. Sur son côté droit, Langil accélérait et décochait un bon centre. Tacalfred reprenait le ballon de la tête et trompait son propre gardien (1-0, 3e). Le leader de Ligue 2 se montrait plus pressant en fin de première période, sous l’impulsion d’un Fortes bien en jambes qui donnait du fil à retordre aux Ardennais.

Après la pause, les hommes d’Hubert Fournier accentuaient leur domination et contrôlaient le ballon. L’exclusion de Carole (71e) ne facilitait pas la tâche des Sangliers. Malgré tout, ils s’accrochaient à ce petit but d’avance et pouvaient laisser éclater leur joie au coup de sifflet final. Le CS Sedan, qui n’avait plus battu son voisin à domicile depuis octobre 2007, en profite pour grimper sur le podium, à la 3e place. Toujours leader, le Stade de Reims conserve trois points d’avance sur son dauphin, le Clermont Foot.

Le Mans FC - ESTAC : 1 - 1

Au MMArena, l’ESTAC a bien tenu le choc face au Mans FC. Le jeu des Manceaux était séduisant et ils se procuraient un nombre important d’occasions lors des 45 premières minutes. Cependant, leur manque de précision dans le dernier geste les empêchait de prendre l’avantage. C’était chose faite dès le retour des vestiaires. Les joueurs d’Arnaud Cormier cueillaient à froid leurs adversaires. Sylla récupérait le ballon à l’entrée de la surface et trompait Blondel d’un tir croisé à ras de terre du pied gauche (1-0, 46e).

Malgré ce but, les Troyens se montraient bien plus présents que lors du premier acte. Ils répliquaient finalement à l’heure de jeu. Seul au second poteau, Thiago Xavier égalisait de la tête (1-1, 59e). Les Sarthois devaient se contenter de ce résultat nul, leur 1er à domicile cette saison. Le Mans FC reste lanterne rouge, à trois longueurs du premier non-relégable. Invaincu depuis 6 rencontres, l’ESTAC recule à la 10e position.

Le classement

À lire également

Ricevete a lettera