Comme on se retrouve ...

BAN-MATCH-copie1.jpg

Si début avril certains strasbourgeois n’avaient pas manqué d’ironiser sur le sort du Sporting, c’est bien en championnat National que les deux formations se retrouveront à Armand Cesari, cinq mois après le succès obtenu à huis clos…

Cinq mois après, le souvenir demeure. Dans la tempête et un stade vide, les bastiais avaient arraché dans les arrêts de jeu trois précieux points a une équipe strasbourgeoise qui comptait alors cinq points d’avance sur la zone rouge.
Aujourd’hui, et malgré certaines paroles qui tournaient à l’optimisme dans le camp adverse, le club alsacien se présentera bien à Furiani pour le compte de la 5ème journée du championnat National.
Car si la descente aux enfers du Sporting reste spectaculaire, celle des strasbourgeois l’est d’autant plus, quand on sait qu’ils étaient encore pensionnaires de Ligue 1 en 2008.
En fin de compte, les deux formations ont connu des pépins similaires au cours des dernières saisons. Et même pas plus tard que cet été. Réintégrés a quelques jours seulement de la reprise du championnat, Bastia et Strasbourg ont du faire face a de nombreux soucis pour constituer un projet cohérent, visant a jouer la remontée dès cette saison.
C’est, il semblerait, en bonne voie du côté des bleus insulaires. Car côté strasbourgeois, le tonnerre commence à gronder. Avec seulement quatorze joueurs professionnels et six qui attendent toujours d’être qualifiés, le RCS a été contraint de trancher dans le vif a l’intersaison pour sauver sa peau administrativement. Du coup, c’est sportivement que le navire peine a trouver son rythme de croisière, puisqu’il n’a, a ce jour, toujours pas enregistré le moindre succès même s’il demeure invaincu.
La partie de demain s’annonce très disputée dans un stade Armand Cesari qui une fois de plus, devrait être bien garni pour porter ses troupes vers le succès. Fréderic Hantz a pour sa part pu travailler avec un groupe fourni cette semaine, puisque seul Wahbi Khazri manquera à l’appel, Garcia étant toujours blessé. On note donc le retour dans le groupe de Yassin El-Azzouzi, qui n’avait pu tenir sa place à Bayonne.

Les joueurs retenus 1. Magno Macedo Novaes
30. Dumè Agostini

19. Maka Mary
20. Matthieu Sans
21. Féthi Harek
24. Jérémy Choplin
29. Gilles Cioni

4. Jacques-Désiré Périatambée
8. Gaël Angoula
13. Salim Moizini
15. Mathieu Robail
18. Yannick Cahuzac

2. Sadio Diallo
9. Yassin El-Azzouzi
23. David Suarez
26. Idrissa Sylla

Le groupe strasbourgois 1. Régis Gurtner (g), 16. Vauvenargues Kéhi (g), 18. Stéphane Pichot, 33. Cyriaque Rivieyran, 5. Francisco Donzelot, 6. Milovan Sikimic, 2. Julien Outrebon, 24. Tristan MBongo, 26. Loïc Damour, 7. Benjamin Genghini, 8. Alexis Peuget, 31. Brian Amofa, 14. Ali Mathlouthi, 11. Victor Correia, 22. Billy Ketkeophomphone, 9. Samir Hadji
Les officiels Arbitre centre : BRE STEPHANE
Arbitre assistant 1 : STIEN LAURENT
Arbitre assistant 2 : DANOS NICOLAS
Délégué principal : BECRET JEAN MARIE
Délégué adjoint 1 : LEMEUNIER ALAIN
La 5ème journée Vendredi 3 Septembre à 19 heures :
Gap (18) - Rodez (19)

Vendredi 3 Septembre à 20 heures :
Niort (5) - Cannes (13)

Samedi 4 Septembre à 18 heures :
Pacy sur Eure (17) - Alfortville (14)
Colmar (10) - Bayonne (20)

Samedi 4 Septembre à 18 heures 30 :
Plabennec (12) - Orléans (15)

Samedi 4 Septembre à 19 heures :
Fréjus St Raphaël (6) - Créteil (8)
Paris FC (3) - Rouen (7)

Samedi 4 Septembre à 20 heures :
Beauvais (2) - Luzenac (1)
Bastia (4) - Strasbourg (16)
Gueugnon (21) - Amiens (11)

Exempt :
Guingamp

À lire également

Ricevete a lettera