Comme un air de déjà vu...

Le Sporting sort la tête haute de la Coupe de la Ligue après une défaite très amer enregistrée à Metz, suite à un pénalty offert à Mendy. Solidaires et rigoureux, les bastiais ont dominé une grande partie de la rencontre et ont même touché la barre transversale.

img_0761 Bastia n'a pas a rougir de sa prestation ce soir à Metz, chez un des favoris de cette Ligue 2. Bien au contraire...
Dès l'engagement, la défense insulaire ne laissait pas la moindre opportunité aux grenats qui devaient se contenter de quelques corners pour tenter d'inquiéter Novaes. Car ce sont bien les bleus qui se procuraient les occasions de la première période. Tout d'abord sur un coup-franc de Meniri, puis sur des frappes d'André et Khazri qui obligeaient Marichez à se coucher. Alors que les bleus auraient pu bénéficier de deux pénaltys, suite à des fautes de mains mosellanes que l'arbitre jugeait involontaires... Oui mais voilà, dix minutes avant le quart d'heure de répit, Mendy s'effondrait dans la surface de réparation et se voyait offrir un pénalty par Monsieur Husset.
Cissé exécutait la sentence et donnait l'avantage au FC Metz.
Au retour des vestiaires, Metz essayait de mettre la pression sur le but de Novaes avant d'être contraint de laisser la main à une équipe bastiaise bien décidée a revenir dans la partie. Et à l'heure de jeu, Romain Rocchi était prié de rejoindre les vestiaires à la suite d'un second avertissement. Bastia accentuait alors sa domination et une tête de Meniri passait tout près de la transversale de Marichez. Le gardien messin était tout heureux de voir les incursions de Jau stoppées par ses défenseurs, avant d'être suppléé par sa barre transversale sur la tentative de Gaffory.
Pas vernis, les bleus obtenaient par la suite plusieurs coups de pieds arrêtés qu'ils ne parvenaient pas à transformer.
En fin de partie, le FC Metz se créait l'une de ses très rares occasions de but par l'intermédiaire de Cissé qui manquait de peu le doublé.
Le Sporting aurait certainement mérité autre chose... Forza Bastia !

Consulter la feuille de match

À lire également

Ricevete a lettera