Conférence de presse du Club

Les dirigeants bastiais étaient réunis ce matin "chez eux" au centre d'entrainement de l'Igesa où ils ont tenu une conférence de presse devant de nombreux journalistes. Les membres du Conseil d'Administration ont tenu a faire une mise au point suite au bras de fer engagé par la Communauté d'Agglomération de Bastia. Récit...

I. JUSTE UN RETOUR EN ARRIÈRE AU MOIS DE JUIN DERNIER

Le Projet du S.C.B. portait sur 4 points :
1) Image positive
2) Ambition sportive
3) Communauté Corse d’ici et du monde entier à associer au projet du club identitaire
4) Des infrastructures performantes

Impossible d’imaginer le Sporting en Ligue 1 sans développer et rendre performants ces 4 points. C’est pour cela que nous nous étions donnés 3 ans.

Sur les 3 premiers points, on peut dire que nous en avons la maitrise et nous pouvons vous assurons que nous nos rêves sont sans limite….
En revanche, le 4ème point demeure un problème !

Mr Emile Zuccarelli pense que garder la maitrise du stade financé par de l’argent public, c’est rendre service à sa région et qu’à ce titre il refuse un bail emphytéotique équivalent à un acte de propriété.
Nous répondons que ce refus constitue un frein majeur aux projets ambitieux que nous poursuivons. Cette décision est grave et inconsciente des répercutions sur l’avenir du club.
Pour étayer notre demande et la nécessité d’obtenir un bail emphytéotique nous vous rappelons que concernant le Centre IGESA sur lequel nous vous avons réunis aujourd’hui, le bail emphytéotique de 18 ans va permettre de doubler les surfaces construites et améliorer les conditions d’entraînement des pros. Pour information ces investissements seront entièrement financés par le SCB et non pas par de l’argent public.

Nous posons 2 questions à la CAB et souhaitons qu’elle y réfléchisse posément
1. Pourquoi dépenser 1 centime de l’argent public pour construire un stade de Niveau 1 et couper l’herbe sous les pieds du club susceptible de l’occuper ?
2. Quel est l’intérêt de la CAB de conserver la maitrise des projets d’un stade sans connaissance et sans avoir manifesté le moindre intérêt pour les besoins indispensables dont nous sommes « demandeur » pour faire face à la ligue 1 qui se profile ?

Nous avons besoin pour assurer l’avenir du SCB de maitriser cet outil de travail afin de :
1) Réaliser un espace VIP de 800 places
2) Réaménager l’ensemble des vestiaires, à savoir : remise à niveau des vestiaires arbitres, bureau délégués, infirmerie, salle antidopage, toilettes communes (aujourd’hui inexistantes), salle de presse, zone mixte (aujourd’hui inexistante)
3) Déplacer les locaux techniques inexploitables en l’état actuel (inondations permanentes)
4) Réaliser une boutique (proportionnelle à la réalité du marché)
5) Restructurer les bureaux administratifs (comptables, financiers, commerciaux et une salle de réunion).
6) Créer des vestiaires pour l’ensemble des 120 stadiers et 30 secouristes avec matériel lourd, avec au minimum une salle de réunion d’avant match.
7) Rehausser la tribune Est avec suppression des fauteuils, remplacés par un système garde-corps comme au stade de Valenciennes où les supporters peuvent évoluer debout en toute sécurité ; couverture de la tribune dans son intégralité et non pas à moitié comme les deux autres.
8 ) Couvrir la tribune Ouest
9) Déplacer la zone visiteur Sud en Ouest et modifier la Sud

Cette liste est non exhaustive……

Tous ces travaux peuvent être réalisés qu’à la condition d’avoir un bail emphytéotique aujourd’hui complétement écarté par la C.A.B.

Nous informons le public que nous n’avons en aucun cas et pour aucune décision été consultés par la C.A.B. pour les travaux réalisés à ce jour et en cours alors que nous sommes utilisateur des infrastructures et au fait des exigences de la LFP.

En l’état actuel et face à la position de la C.A.B. il nous est impossible d’entretenir un stade déjà vétuste et inadapté, sans contrepartie.
C’est pour cela que nous avons décidé de quitter le stade Armand Cesari et demandons à la C.A.B. un devis à la location du stade pour les rencontres selon le calendrier pour lequel le SCB est engagé.
Nous déléguons à la CAB l’entretien du stade dans l’enceinte intérieure et les abords. Nous les invitons à se rapprocher encore plus de la LFP pour être en conformité à la réglementation et de s’activer car les échéances sont proches.

LE SPORTING EST UNE ENTREPRISE QUI DOIT PRÉVOIR ET ANTICIPER SON DÉVELOPPEMENT.

Nous attendons sereinement les semaines à venir.

À lire également

Ricevete a lettera