Déclaration des marins du STC

DÉCLARATION DU STC AU COMITÉ D’ENTREPRISE DU 25 OCOTBRE 2011

Le samedi 15 octobre 2011, a eu lieu à Furiani le Match SCB – Lens.
Lors de cette rencontre sportive, des incidents ont éclaté, entre joueurs et dirigeants des deux clubs.

Des images sans équivoques d’une vidéosurveillance dans les couloirs des vestiaires, laissent apparaitre une agression caractérisée, à l’endroit de Monsieur SEGHI Alain, dirigeant du Sporting Club de Bastia, mené par un prétendu joueur de foot Lensois, dont le nom ne mérite ni d’être ici, ni ailleurs.

Ce dernier a en effet profité que Monsieur Seghi était à terre pour ramacer ses lunettes, pour le frapper d’un coup de pied violent au visage.

Ce geste d’une lâcheté absolue, a occasionné à la victime plusieurs fractures du visage, et à contraint ce dirigeant du Sporting à une hospitalisation.

Suite à cela, la Fédération Française de Football, a décidé en dehors de tout entendement et de toute justice, de suspendre le Stade de Furiani “jusqu’à nouvel ordre“.

Jamais un Club Français n’a eu à subir pareille sévérité, que celle qui est infligée au Club Corse.

Cette mesure d’exception, démontre si besoin en était, l’acharnement des dirigeants du Football Français, qui lancés dans une véritable fatwa à l’encontre du Sporting Club de Bastia, fomentent afin que celui-ci n’accède pas, comme telle est son ambition, à la ligue 1.

Ceci étant précisé, nous nous permettons d’inviter la Direction de la SNCM, qui comme chacun le sait à signer un partenariat avec le Sporting Club de Bastia, d’aller au bout de sa logique, et ainsi de donner tout leur sens aux choses, en se rapprochant de lui.

Ainsi, nous souhaitons vivement que les Supporters du Sporting, en particulier les 4500 abonnés, puissent bénéficier d’un tarif spécifique tenant compte de la situation exceptionnelle et dangereuse, dans laquelle se trouve leur Club.

Une telle politique tarifaire permettrait d’une part, de renforcer les liens entre la SNCM, le Club, les Supporters, la Corse, d’autre part d’aider les amoureux du SCB, à pouvoir continuer à vivre leur passion auprès de leur Club, afin d’encourager les joueurs à accéder à l’objectif qu’ils se sont fixés.

PUI CHE MAI, UNITI VINCEREMU !!!

À lire également

Ricevete a lettera