Dossier du 5 mai

logoalta.jpg
(Maria Lanfranchi - Alta Frequenza) - Pas de réponse pour l'heure mais un ministre des sports qui se fera "l'avocat" des parlementaires et des corses, à propos du dossier du 5 mai. Les élus insulaires rencontraient, en effet, aujourd'hui (mardi) David Douillet, afin de réclamer une nouvelle fois qu'aucun match n'ait lieu le 5 mai, en mémoire des victimes de la catastrophe de Furiani, et des 20 ans de la tragédie. Le ministre s'est dit sensible aux arguments des parlementaires et des 30 000 signataires de la pétition allant dans ce sens. Il va maintenant retourner vers les instances du football, afin de leur faire part de ses recommandations. David Douillet s'entretiendra également du dossier avec Nicolas Sarkozy. C'est ce que nous a confié le député de Haute-Corse Sauveur Gandolfi-Scheit au sortir de la réunion.

Dossier du 5 mai - La réaction du député de... par SportingClubBastia

À lire également

Ricevete a lettera