GFCO Ajaccio 1-2 SC Bastia

Toujours en préparation, le Sporting a remporté sa troisième rencontre amicale de la saison hier soir à Ajaccio face au GFCOA (2-1). Ce soir, les bleus retrouveront l’ACA pour la finale du Challenge Michel Moretti.

img_0311ACA 4-1 Calvi. En début de soirée, les hommes d’Olivier Pantaloni se sont qualifiés pour la finale en disposant de Calvi 4-1. Rivière sur pénalty avait ouvert la marque, avant que Deruda sur coup-franc ne double la mise.En seconde période, Menozzi d’une belle tête avait réduit le score pour les balanins, mais Latour (csc) et Viale permettaient aux acéistes de prendre le large suite à des corners.

GFCOA 1-2 SCB. Pour sa quatrième rencontre de préparation, le Sporting retrouvait l’équipe du Gazélec d’Ajaccio qu’il avait déjà affronté la semaine passée du côté d’Armand Cesari (1-0). Cette fois-ci, c’est en une heure que les bleus ont du forcer la décision, afin de s’offrir le ticket pour la finale face à l’ACA.
Ce sont pourtant les gaziers qui étaient les mieux en jambes en début de rencontre, ce qui se traduisait par une série d’offensives que les bleus devaient essuyer. Dès la sixième minute, la tête de Dob passait juste au dessus de la barre de Novaes, avant que l’attaquant ajaccien ne retente sa chance d’un retourné acrobatique quelques minutes plus tard, sans plus de réussite. Puis, c’est Khazri qui sur coup-franc obligeait Novaes à dégager des deux poings pour écarter le danger.
Logiquement, les bastiais allaient ensuite monter en intensité et poser plus de soucis aux coéquipiers de Trilles. Le gardien gazier s’inclinait même une première fois à la vingt-cinquième minute, lorsque le coup-franc tendu de Meniri venait se loger dans son petit filet.
Dans la foulée, Khazri lançait Barthélémy dans la profondeur qui effaçait le gardien, avant d’être crocheté par un défenseur alors que les buts s’ouvraient à lui.
Le premier acte de trente minutes écoulé, c’est timidement que les bleus réattaquaient le second. Khazri allumait d’ailleurs la première mèche aussitôt le coup d’envoi donné. Et cinq minutes plus tard, le frère de l’attaquant bastiais profitait d’un coup-franc pour déposer parfaitement le cuir sur Danjou qui à l’aide du poteau, remettait les deux équipes à égalité.
Logiquement dirons-nous, tant les pensionnaires du CFA ont multiplié des efforts depuis le début de la partie.
Bastia se devait donc de réagir et retrouvait peu à peu des couleurs dans les vingt dernières minutes. Gaffory tentait sa chance une première fois suite à un bon centre de Moizini, avant que la déviation de Meniri sur un coup-franc de Rocchi ne passe juste au dessus. Entre-temps, Aubanel était passé tout près de doubler la mise sur coup-franc.
Mais ce sont les bastiais qui allaient finalement obtenir le droit d’affronter l’ACA en finale, grâce à une belle phase collective. Sur le côté gauche, Niangbo se jouait de ses vis-à-vis avant d’adresser un caviar à Gaffory, qui à l’image de son but en sélection Corse face au Congo, donnait la victoire à son équipe, alors qu’il restait sept minutes à jouer.

GFCO Ajaccio 1-2 (0-1) Bastia
Stade François Coty
300 spectateurs environ.
Buts : Danjou (35’) pour le GFCOA, Meniri (25’) et Gaffory (52’) pour le SCB.
Avertissement : Ghisolfi (54’) au SCB.

GFCOA : Trilles, Santunione, Salis, Grimaldi, Danjou, Khazri, Poggi, El Hany, Dob, Aubanel, Traoré (Mathieu, Castel, Filippi, Uscidda, Blanc, Gigon).
SCB : Novaes, Cubilier, Harek, Meniri (Lingani 55’), Adenon (Martial 45’), Jau (Kambou 53’), Lasne (Ghisolfi 30’), Barthélémy (Moizini 30’), Arrache (Rocchi 30’), Khazri (Gaffory 30’), Niangbo.

Programme. A 19h, la troisième place se jouera entre le GFCOA et Calvi, tandis que la finale qui aura lieu à 21h30, verra l’ACA affronter le SCB pour la première fois de la saison. La remise des prix se tiendra à l’issue de cette rencontre.

À lire également

Ricevete a lettera