H. Kambou : « Oublier la saison passée »

Grièvement blessé à l’automne dernier suite à un accident de la route, Hervé Kambou retrouve peu à peu la forme et s’apprête à faire son grand retour en compétition. Le milieu de terrain ivoirien a retracé pour nous les moments difficiles qu’il vient de traverser et ses ambitions pour 2009/2010.

img_8501« Hervé, voilà quasiment huit mois que tu as eu cet accident, comment vas-tu ?
Je me sens très bien. Après huit mois sans jouer, la reprise fut bonne. Je me sens en mesure de reprendre ma carrière tout doucement et de renouer avec les pelouses et la compétition. Ça fait vraiment longtemps que j’aspirais à ça.
Mon but était de reprendre au bout de six mois mais hélas, ça n’a pu être le cas. Je me suis entrainé en fin de saison dernière et le fait d’avoir retrouvé tout le groupe m’a fait beaucoup de bien.

Comment as-tu vécu l’annonce de cette longue indisponibilité et l'éloignement du terrain ?
Franchement, ça a été un moment très difficile. J’ai pris un coup au moral, ce fut très pénible de rester éloigné des terrains pendant aussi longtemps. Qui plus est que je n’avais pas beaucoup joué avant cet accident.
Il a donc fallu patienter, se soigner et faire la rééducation avec beaucoup de sérieux. Je suis désormais en forme.
Heureusement, le pire a été évité par la grâce de dieu car aujourd’hui, on aurait pu ne plus revoir Hervé Kambou sur les pelouses. Ma famille, mes coéquipiers et moi-même avons eu très peur.
Mais tout est désormais rentré dans l’ordre, c’est bien le plus important.

Tu as débuté normalement la préparation, comment se passe-t-elle ?
Après une si longue interruption, ça n’a pas été facile de reprendre avec le groupe. Je suis très heureux d’avoir effectué mon retour et de pouvoir à nouveau toucher le ballon, alors que je m’étais déjà préparé en fin de saison avec le préparateur physique.

Quels sont tes ambitions pour la saison à venir ?
La première c’est de réaliser une saison pleine avec l’équipe et de faire oublier à tout le monde la saison passée. La seconde, c’est d’aller le plus loin avec Bastia.

Es-tu inquiet quant à retrouver la forme qui était la tienne avant cette blessure ?
Ce genre de chose ne me travaille pas l’esprit. Le moral est bon et le matériel que dispose le club l’est tout autant. Ça m’a vraiment aidé pour revenir.
De plus, l’arrivée de Monsieur Anziani a la tête de l’équipe est un atout supplémentaire pour tout le monde. Je n’ai vraiment pas d’inquiétude là-dessus. Avec le travail, tout arrive. J’espère progressivement monter en puissance pour me faire une place au sein de cette équipe. En tous cas, je vais tout donner cette saison.

Finalement, on peut presque te qualifier de recrue… Ton avis sur le groupe ?
Déjà, il y a une bonne ambiance dans le groupe. Tout le monde se sent bien, l’envie et la motivation sont bien là. On a vraiment envie de faire quelque chose ensemble. Franchement il n’y a pas de soucis à se faire, surtout avec le nouveau staff technique et l’entraineur qui nous parle beaucoup. On avait vraiment besoin de ça, d’une personne proche de nous et qui sache nous motiver.
Je pense que nous avons le potentiel et les qualités pour aller loin, en étant bien sûr solidaires, travailleurs, humbles et respectueux comme le coach nous le répète tous les jours. »

À lire également

Ricevete a lettera