Hantz : « nous montons en puissance »

Satisfait de la prestation d'ensemble de ses joueurs, Frédéric Hantz loue la bonne progression de son groupe.


C’était très important pour nous de nous imposer face à Colmar car le moment est venu pour le club d’enchaîner les bons résultats pour s’installer durablement dans le haut du tableau.

Notre calendrier des prochaines journées semble très abordable mais il ne faudra pas tomber dans la facilité et éviter l’excès de confiance. Il n’y a pas de match facile et face à Colmar mon équipe a parfaitement géré la différence de niveau. Après l’exploit de Sochaux, je craignais qu’il y ait un relâchement dans le groupe, et toute la semaine j’avais insisté sur le fait qu’un match de football c’était trois points et ce peu importe la qualité de l’adversaire. J’ai l’impression que nous avons retenu la leçon de la défaite à Niort, après notre belle victoire face à Guingamp.

Ce n’était pas évident de s’investir psychologiquement dans ce match, surtout après le tirage au sort de la Coupe de la Ligue quelques heures avant. Mais les joueurs ont été très pros. Face à Sochaux, j’ai eu l’impression que l’on avait avancé dans notre jeu. Là, j’ai la sensation que l’on a progressé dans l’implication et la concentration nécessaires pour gagner un match.

J’avais beaucoup insisté sur l’obligation de bien rentrer dans ce match. Car sur toutes nos rencontres depuis le début de saison nous avons eu une très grosse occasion dans les premières minutes que nous n’avons jamais conclu, souvent d’ailleurs par l’intermédiaire de Robail. Et cette fois, il a fait mouche. Cela veut dire qu’il a su faire preuve de pugnacité, sans jamais baisser les bras, et c’est un beau symbole. Après, il faut être juste dans l’analyse et avouer que tout n’a pas été parfait. Il y a eu beaucoup de déchets dans notre jeu. Nous devons être plus justes dans nos enchaînements techniques et nos appels vers l’avant.

Le Sporting a la capacité de maîtriser encore mieux ses rencontres. Petit à petit nous montons en puissance, à l’image de joueurs comme Diallo ou Khazri qui, en début de saison, avaient du mal à enchaîner les bonnes performances, et qui là viennent d’aligner plusieurs matchs d’un très bon niveau.

Source : Corse-Matin du jour.

À lire également

Ricevete a lettera