I risultati di a 39ima ghjurnata

La 39ème journée de National qui a débuté hier vendredi vient de s'achever ce soir par une victoire de Bastia synonyme de titre pour les Corses. L'occasion de faire le point sur les principaux enseignements du week-end avec notre partenaire FootNational.com .

Bastia, champion de National 2011!
Après le match nul d'Amiens à Cannes hier vendredi soir, Bastia avait l'occasion d'être sacré champion de National ce soir en cas de victoire à domicile face à Créteil. Mais, menés à la pause, les Corses semblaient mal partis pour déboucher le champagne ce soir. Seulement, après l'égalisation de l'inévitable Suarez au retour des vestiaires, c'est Sylla qui, dans le temps additionnel, a délivré le public corse et ainsi offert le titre au Sporting Club de Bastia. Chapeau aux hommes de Frédéric Hantz!

Amiens était à trois minutes de la Ligue 2
En déplacement à Cannes vendredi soir, Amiens n'avait qu'une obsession : gagner afin d'officialiser son accession en Ligue 2. Et les Picards étaient bien partis pour atteindre leur objectif puisqu'ils menaient à Coubertin... jusqu'à la 87ème minute et un penalty d'Anthony Lopez-Peralta (1-1). Du coup, Amiens devra encore patienter pour déboucher le champagne. Surtout que ce soir, Strasbourg s'est imposé et garde les hommes de Ludovic Batelli sous pression.

Guingamp ne faiblit pas, Strasbourg espère encore
Face à Orléans, Guingamp voulait dicter sa loi sur son terrain hier vendredi soir. Et les hommes de Jocelyn Gourvennec, toujours aussi appliqués, surtout offensivement, n'ont laissé aucune chance à l'USO pour finalement s'imposer sur le score sans appel de 4 buts à 1. Une victoire qui rapproche encore un peu plus l'En Avant de la remontée en Ligue 2 en fin de saison. Néanmoins, Strasbourg, qui a battu Orléans à la Meinau en fin d'après-midi (2-1), reste dans le coup, même si les Alsaciens n'ont plus que deux matches à disputer contre trois pour Guingamp et Amiens. Autant dire qu'il faudra un miracle au Racing pour terminer sur le podium.

Le Paris FC soulagé, Luzenac sauvé
Tout proche du maintien en National avant cette 39ème journée, le Paris FC a enterré les derniers doutes qui subsistaient en dominant Pacy-sur-Eure vendredi soir. Avec 48 points au compteur, les Parisiens peuvent déjà se projeter vers la saison prochaine avec ambition. Même constat pour Luzenac qui, devant les caméras de France Télévisions, est allé s'imposer à Niort en début d'après-midi (3-2). Le club de l'Ariège compte 46 unités au compteur et seul un cataclysme provoquera désormais sa chute en fin de saison.

Bayonne et Colmar accrochés, Plabennec a peur
A domicile face à Rouen, Bayonne savait qu'il lui faudrait être à 200% pour prendre les trois points ce soir. Et en effet, l'Aviron a été bousculé par des Diables Rouges réalistes et entreprenants. Au courage, les Bayonnais ont arraché le point du match nul à l'issue d'un match au scénario épique (3-3). Même issue, mais contexte très différent pour Colmar, tenu en échec sur sa pelouse par l'UJA Alfortville ce soir (0-0). Les SRC, même face à une équipe déjà reléguée en CFA, n'ont jamais trouvé la faille et auraient même pu s'incliner si les banlieusards parisiens avaient concrétisé leurs quelques situations chaudes. Les Colmariens peuvent trembler, comme Plabennec, exempt ce week-end et qui aura fort à faire pour rattraper son retard d'ici la fin de la saison. Gap, qui a pris un point face à Fréjus Saint-Raphaël (2-2), garde la tête hors de l'eau. Pour l'instant...

Gap - Fréjus Saint-Raphaël : 2-2
Cannes - Amiens : 1-1
Paris FC - Pacy-sur-Eure : 2-0
Guingamp - Orléans : 4-1
Niort - Luzenac : 2-3
Gueugnon - Beauvais : 0-3 (Forfait Général FC Gueugnon)
Strasbourg - Rodez : 2-1
Colmar - UJA Alfortville : 0-0
Bayonne - Rouen : 3-3
Bastia - Créteil : 1-1

Exempt : Plabennec

Classement du National

À lire également

Ricevete a lettera