Inseme si pò !

C’est sans quatre titulaires que le Sporting traversera la méditerranée demain, mais fort d’un groupe soudé et de supporters passionnés. L’objectif est clair, poursuivre la série d’invincibilité face à un prétendant déclaré a la montée…

On le sait, la tâche des bleus s’annonce délicate sur la côte d’Azur. Face a un adversaire toujours invaincu et qui totalise huit points après quatre rencontres, ils auront fort à faire, d’autant plus que quatre éléments manquent à l’appel, notamment dans le secteur défensif.
Toutefois, la qualité de l’effectif bastiais permettra justement à Fréderic Hantz de combler ces manques, comme on avait d’ailleurs pu le constater lors d’un certain déplacement à Angers fin juillet.
Il faut dire aussi que le public bastiais aura clairement son rôle a jouer, dans un stade de la Bocca, qui, il faut le reconnaitre, a un peu perdu de sa superbe depuis les relégations de la décennie passée.
Un engouement, qui a l’instar du bastiais, pourrait rapidement ressurgir. Car après des années de végétation dans le milieu de tableau, l’AS Cannes semble enfin avoir trouvé la bonne formule, notamment grâce à l’apport de grands noms comme Koller, Compan ou encore Neumann, qui drainent un flux positif dans le groupe d’Albert Emon.
Reste désormais a savoir si les bonnes choses entrevues par les cannois – et les bleus d’ailleurs - leur permettront de tenir la route sur la durée. En tous cas, et contrairement a leurs homologues, les locaux pourront compter sur un groupe au complet.
Mais cette saison, la force du Sporting, c’est bel et bien son collectif. Terminé la « André dépendance », place au cœur. D’ailleurs, ils seront 500 a battre très fort demain soir, au moment de déclencher les hostilités, sous les coups de 20 heures.

PIU CHE MAI, FORZA BASTIA
UNITI VINCEREMU

Les joueurs retenus 1. Magno Macedo Novaes, 30. Dumè Agostini, 19. Maka Mary, 20. Matthieu Sans, 24. Jérémy Choplin, 33. Julien Chevalier, 4. Jacques-Désiré Périatambée, 8. Gaël Angoula, 12. Serisay Barthélémy, 13. Salim Moizini, 15. Mathieu Robail, 18. Yannick Cahuzac, 2. Sadio Diallo, 9. Yassin El-Azzouzi, 17. Guy-Roland Niangbo, 26. Idrissa Sylla
Le groupe cannois Non-communiqué.
Les officiels Arbitre centre : AUROUX JEROME
Arbitre assistant 1 : ROSSIGNOL LAURENT
Arbitre assistant 2 : MEZIANE MADANI
Délégué principal : CHENE ANDRE
Délégué adjoint 1 : CALAMUSO DENIS
La 6ème journée Vendredi 10 Septembre à 20 heures :
Amiens (6) - Plabennec (9)
Rouen (10) - Gap (12)
Rodez (20) - Gueugnon (21)
Orléans (16) - Beauvais (5)
Luzenac (3) - Fréjus Saint Rapahël (4)
Cannes (7) - Bastia (2)
Bayonne (18) - Paris FC (1)
Guingamp (11) - Niort (8)
Créteil (15) - Pacy sur Eure (13)

Samedi 11 Septembre à 14 heures 45 :
Strasbourg (19) - Colmar (14)

Exempt :
Alfortville.

À lire également

Ricevete a lettera