Le bilan (commenté) à la trêve

pyabut.jpg En complément du bilan chiffré, voici nos commentaires concernant la première partie de saison.

Tendance générale

Comme à son habitude depuis quelques saisons maintenant, le Sporting éprouve pas mal de difficultés à s’imposer à la maison, ce qui se traduit par de nombreux partages des points. Néanmoins, seul Lens est venu s’imposer à Armand Cesari, contre le cours du jeu… L’an passé, Bastia avait perdu sept fois à domicile.

En revanche à l’extérieur, le SCB est moins performant que la saison dernière. En dix confrontations, il a perdu à six reprises, pour trois succès et un seul nul à Metz.

Du coup, Bastia  se retrouve à une dixième place au classement général qui reflète parfaitement son début de saison mitigé. Avec 19 buts inscrits (11ème), 20 buts encaissés (11ème aussi) et une différence de but de -1, le Sporting est là aussi rangé en milieu de tableau.

Temps de jeu, buteurs et passeurs

Avec les nombreuses blessures du début de saison (Maire, Meniri, Cherrad, Ghisolfi…), une équipe type se dégage assez nettement. On s’aperçoit que ce sont les deux attaquants André et Genest qui font tourner l’équipe. Le premier est le meilleur réalisateur avec déjà 7 buts inscrits à son actif, tandis que le second est étonnement l’un des meilleurs passeurs du championnat avec 5 passes décisives.

A un tel point que lorsque l’un des deux ne marque pas, le SCB ne gagne pas !

D’un point de vue administratif, Hassoun Camara est le plus mauvais élève de la classe avec deux cartons rouges et cinq jaunes… suivi de près par Meniri (1 rouge et 4 jaunes).

Répartition des buts

Les bleus ont pris pour habitude d’attaquer à fond leurs mi-temps. Et pour cause, ils ont inscrit plus de la moitié de leurs buts dans le premier quart d’heure de chaque mi-temps (10 sur 19). En revanche, ils ont l’habitude de subir la dernière demi-heure d’un match où ils ont encaissa la moitié de leurs buts (10 sur 20) et ont du coup souvent vu un match leur échapper.

Affluences

Avec une moyenne de 3 393 spectateurs par matchs à domicile, le SCB attire plus de monde que lors de la saison passée (2 905 à la même époque). Même si les deux principaux matchs face à Lens et Ajaccio (dans de mauvaises conditions climatiques) ont déjà été joués, de nombreuses équipes de tête viendront à Furiani en 2009 (Strasbourg, Metz, Boulogne, Montpellier…).

Progression au classement en L2

Comme en 2006/2007, le SCB se positionne en dixième position à la trêve, même si il faut souligner qu’il reste encore un match de la phase aller à disputer, qui plus est à domicile face à Clermont.

Et deux fois sur trois, le Sporting a régressé en seconde partie de saison.

À lire également

Ricevete a lettera