Le point santé du 25/02

A deux jours de la réception de Boulogne, l’infirmerie bastiaise ne désemplit pas.
Si Pierre-Yves André devrait être en mesure d’effectuer son retour au sein de l’attaque bastiaise, Féthi Harek devra attendre encore deux semaines avant de retrouver les terrains (contracture à la cuisse).
Une épidémie de grippe a également touchée Fabrice Jau et Arnaud Maire, qui n’ont pu s’entrainer en milieu de semaine, alors que Cahuzac et Genest ont eux aussi été fatigués par le même virus et ont suivi un programme individuel. Toutefois, ils devraient être en mesure de tenir leur place vendredi soir.
Ce qui ne sera pas le cas de Mehdi Meniri et Guy-Roland Niangbo qui devraient effectuer leur retour la semaine prochaine en passant vraisemblablement par la CFA2.
Enfin, Salim Moizini qui a dernièrement été opéré de l’épaule, consultera début Mars un spécialiste qui décidera de sa date de reprise.

À lire également

Ricevete a lettera