Le SCB craque en seconde

Guingamp_Bastia_042.jpg Appliqués et concentrés durant la première heure de jeu, les bastiais ont littéralement craqué en l’espace de dix minutes, face à une formation guingampaise en pleine confiance.

Malgré la pluie et le froid, la partie débutait idéalement pour les insulaires. Dès la sixième minute de jeu, Bassila commettait l’irréparable devant Barthélémy, ce qui obligeait Monsieur Turpin à signaler le point de pénalty. Sans trembler, André exécutait la sentence et portait à neuf son nombre de réalisations. Mais rapidement, les bretons parvenaient à recoller à la marque. Un centre venu de la droite profitait à Mathis qui remettait son équipe dans le match. Puis, les opportunités se succédaient de part et d’autre. Silva et Eduardo pour l’EAG butaient sur Novaes, tandis qu’André ou encore Ghisolfi pour les bleus ne trouvaient pas la faille.
Mais alors que les bastiais pensaient tenir le bon bout en seconde période, Eduardo ne laissait aucune chance à son compatriote brésilien pour donner l’avantage aux siens. Et en moins de dix minutes, les corses s’effondraient. Tout juste entré en jeu, Rivière profitait des largesses de la défense bastiaise pour scorer à deux reprises. Bastia était à terre, et Rivière manquait d’un rien le coup du chapeau, lorsque sa tête heurtait le montant droit de Novaes.
Après Brest en Novembre, le Sporting encaissait-là sa seconde cuisante défaite en Bretagne.

Consulter la feuille de match

À lire également

Ricevete a lettera