Le SCB n'a pas tenu la distance

IMG_2565.jpg Après Lens au mois de Novembre, c'est contre une autre équipe du Nord que les bastiais ont concédé leur seconde défaite de la saison à Furiani. Bien que menés au score, les boulonnais ont réussi a inverser le cours du match pour au final l'emporter 3-1.

Les bastiais étaient les premiers a se mettre en évidence dans cette partie, avec un très bon centre de Cubilier pour Cherrad qui voyait sa tête passer à côté du cadre. Puis, Lachor faisait main dans la surface mais Monsieur Ruffray ne bronchait pas, avant que Novaes ne sorte le grand jeu devant Blayac d’un étonnant reflexe. Les bastiais frôlaient la correctionnelles mais repartaient vers l’avant. Et Cherrad aurait bien pu profiter d’une grosse bévue de Touré, mais la frappe de l’algérien n’inquiétait guère Bedenik. Toutefois, la tentative de Genest allait s’avérer payante. Idéalement servi de la tête par Marin, l’attaquant bastiais envoyait un tir des vingt mètres de l’extérieur du pied qui se logeait à l’opposé du but boulonnais (1-0). Les nordistes réagissaient par Blayac, mais Novaes veillait encore au grain. Alors que le Sporting semblait tranquillement maitriser les débats, Thil surgissait du côté droit pour mystifier tout le monde et égaliser juste avant la pause… (1-1).
Au retour des vestiaires, Casoni lançait ses trois remplaçants Mendy, Camara et André qui remplaçaient Barthélémy, Ghisolfi et Cherrad. Et comme en première période, le SCB reprenait la direction des opérations avant de se faire surprendre à l’heure de jeu par Blayac (1-2), qui profitait du déboulé de Devaux côté droit. Bastia se ruait alors vers l’attaque et Genest manquait d’un cheveu l’égalisation dix minutes plus tard, la faute à Bedenik qui réalisait une belle parade. Ben Zekri aussi aura tenté sa chance, avant que Boulogne ne fasse définitivement le beak par Thil qui de la tête, qui coupait la trajectoire d’un coup-franc de Ramaré (1-3). A cinq minutes de la fin, une frappe de Camara s’échouait sur le poteau, tandis qu’un dernier centre de Mendy ne trouvait personne…

Consulter la feuille de match

À lire également

Ricevete a lettera