Les réactions des coachs

Henri Stambouli : "On savait que ce bloc était compact et qu'il fallait être patient pour pouvoir développer notre jeu au sol. Nous sommes contents d'avoir montré qu'on pouvait rivaliser avec des formations plus aguerries que nous."

Philippe Anziani : "Nous étions bien en place. On savait que si on faisait une erreur on allait la payer cash. On connaît notre potentiel sur le plan défensif, mais il nous manque de la constance en attaque."

À lire également

Ricevete a lettera