Lisandro Lopez 2, Bastia 0

Il n'aura fallu que deux minutes en première période aux pensionnaires de Ligue 1 et plus particulièrement à Lisandro Lopez pour faire la différence face à une formation bastiaise trop brouillonne aux abords de la surface de vérité. Car c'est surtout après le repos que les insulaires auraient pu faire la différence, ou auraient au minimum mérité la réduction du score... Mais Valverde veillait au grain.

Un portier lyonnais effectivement en très grande forme et qualifié d'homme du match par les gones eux-mêmes. Bien sur ses appuis, ce dernier n'a pas cogité devant Suarez à deux reprises, avant de faire le spectacle devant Sadio Diallo et enfin Florian Thauvin tous deux bien inspirés ce soir.
Avant-celà, ce sont les lyonnais qui logiquement, avaient gardé la maitrise du cuir, notamment durant une première période marquée par les deux coups de foudre signés Lisandro Lopez.
Car si Toifilou Maoulida avait pointé le bout de son nez dans la surface lyonnaise, le surnommé "licha" ne se faisait pas prier pour porter l'estocade en deux minutes (0-2), laissant de marbre un Novaes bien impuissant. L'argentin offrait même un caviar à Pléa quelques minutes plus tard, lequel voyait sa tentative mourir sur la barre. Entre-temps, Bastia avait eu l'opportunité de réduire la marque par El-Azzouzi, alors que Khazri manquait à nouveau une balle de but dans les ultimes minutes de la première période.

Les joueurs de Rémi Garde remportaient donc cette rencontre amicale face à des bastiais qui auraient pu avoir leur mot à dire dans la dernière demi-heure de la rencontre, mais qui se sont heurtés à une bien belle formation européenne...
Samedi, ce sera certainement tout autre chose, puisque la dame Coupe sera de retour à Furiani après de longues années d'absences, dans une ambiance des grands soirs. A nos bleus de créer l'exploit !

À lire également

Ricevete a lettera