Maoulida : «Ma plus belle montée»

L'attaquant bastiais vit là la troisième accession de sa carrière, la plus belle selon ses dires. Jérôme Rothen est lui très ému et confirme qu'il ne quittera pas le navire l'an prochain. Les réactions de la soirée.

Toifilou Maoulida : «C'est ma troisième montée en L1, c'est la plus belle. C'est incroyable de vivre des moments comme ça. C'est tout un peuple, toute une île qui sont derrière nous. Ça fait 7 ans que le Sporting attendait ça, on a un groupe extraordinaire avec un coach à qui on doit beaucoup. Je vais retrouver le Vélodrome, Montpellier, et plein d'autres clubs. Le public de Bastia mérite ça. Il faut savourer.»

Jérôme Rothen : «Je n'ai pas vécu tout ça pour quitter le navire. Je n'ai pas envie de lâcher à l'étage supérieur. Réussir cela au bout de même pas un an, c'est au-delà de mes espérances. Si ce retour en L1 peut redonner le sourire aux familles qui ont tant souffert... C'est un moment tellement fort. 20 ans après (la catastrophe de Furiani, ndlr), c'est beaucoup d'émotion, ce sont des choses à jamais gravées dans ma mémoire.»

Frédéric Hantz : «Ces soirées-là sont réservées aux joueurs et aux supporters. Ce soir, on était en configuration Ligue 1, on passe bien cette étape-là. On compostera notre billet pour la L1 dans les journées à venir. Je vais rentrer chez moi et boire un verre de Patrimonio. Les joueurs, depuis pas mal de semaines, ont la volonté de remporter le titre. Je suis très fier des supporters. Depuis quelques années, des médias parisiens qui ne viennent jamais en Corse colportent des choses totalement fausses sur eux. On est fier de vivre ces moments-là. Il faut qu'on gère bien nos prochains matches. On a gravi trois échelons en deux ans (sic). Au fond de moi, il y a une fierté extraordinaire.»

Pierre-Marie Geronimi : «Cette montée, on ne la doit qu'à nous. Mes félicitations aux joueurs et aux supporters, ce club on le construit avec eux. Il y a deux ans de ça, on était porté disparus pour le football professionnel. C'est une belle récompense. On a senti en début de saison que la dynamique du National se poursuivait.» (Avec AFP)

À lire également

Ricevete a lettera