Matthieu Sans : "conserver cette dynamique"

IMG_7998.jpg

Débarqué d'Arles-Avignon l'an passé, le jeune défenseur s'est peu a peu affirmé a son poste de défenseur central. En constante progression, il espère poursuivre sur la lancée en Ligue 2. Interview...

Comment se passe cette préparation ? Dur de s'y remettre ?
C'est sur que la coupure a été courte, il est donc toujours difficile de se replonger dedans. Mais comme on dit, quand il faut y aller il faut y aller !

Quel est le discours du coach, notamment sur les objectifs ?
Les objectifs sont clairs : avant-tout de faire une bonne saison, de bien la préparer et de prendre les matchs les uns après les autres en essayant toujours d'accrocher le meilleur résultat possible.

Le groupe a gagné en qualité. Du coup, vous êtes mieux armés que l'an passé...
C'était déjà important de conserver le groupe de l'année précédente, afin de garder cette dynamique de groupe qui s'entend très bien. C'est un bon point, conjugué aux arrivées de Jérôme au Ludovic qui vont nous faire du bien tant physiquement que techniquement.

Justement, Jérôme Rothen, un plus pour le groupe ?
Bien sur, on connait tous son expérience, on sait ce qu'il a fait et c'est clair qu'il peut énormément nous apporter sur le terrain et en dehors.

Est-ce que le peu de départs apporte de la sérénité dans le groupe ?
Oui, car comme je l'ai dit juste avait c'était important de conserver le groupe qui a accédé à la Ligue 2 car nous sommes une bande de copains sur le terrain et en dehors. Je pense donc que ça fait notre force.

Pensez-vous être assez complets défensivement pour tenir la route sur le long terme ?
Il est compliqué de répondre aussi tôt... Mais je pense que nous serons rapidement fixés car nous sommes quatre pour deux postes et aucun de nous n'avons déjà évolué en Ligue 2. On ne sait donc pas trop ce qui nous attend. Maintenant, nous avons l'avantage d'avoir certains automatismes et de surfer sur l'accession. On verra bien comment ça se passe.

Tu en es a ta troisième accession consécutive. Est-ce compliqué d'endosser le rôle du promu ?
Disons que les conditions ne sont pas les mêmes. Tout avait été chamboulé à Arles, à l'inverse de Bastia. Je ne pense pas que ce soit la même donne, mais il y a aussi certains avantages a être promu. A nous de se faire respecter.

Tu as certainement été l'un de ceux qui a le plus progressé au cours de la saison écoulée. Comment as-tu perçu cette évolution ?
C'est vrai que je partage cette impression. Toutefois, rien n'est jamais acquis et il reste encore beaucoup de travail, j'en suis conscient. Je ferais tout pour progresser encore et donner ce qu'on attend de moi.

Pourtant, tout ne paraissait pas évident lors de ton arrivée... loin de la même ?
C'est le moins que l'on puisse dire ! Je sortais d'une saison galère avec Arles-Avignon... Mais voilà, je suis débarqué ici avec des convictions, bien entouré par un coach qui croyait en moi. Il m'a sans cesse pousser, ce qui m'a permis de progresser et de travailler comme il se doit aux entrainements. Et ce sera la même chose cette saison !

Tu aurais très bien pu connaitre la même expérience... On se souvient que ta venue s'était effectuée le soir d'une réunion avec les supporters, alors que le club était officiellement relégué en CFA...
Le risque était là, c'est indéniable. Sauf que le Sporting... c'est le Sporting. Lorsque je suis arrivé, on m'a annoncé que le club était rétrogradé, sans que cela ne me fasse changer de décision. Si le club parvenait a se maintenir, c'était pour moi la plus belle opportunité que je puisse avoir et si nous étions en CFA, j'aurais pris ma tâche avec autant de fierté.

À lire également

Ricevete a lettera