Pierre-Marie Geronimi : "nous sommes dans l'impasse"

La LFP avait laissé au Sporting Club de Bastia jusqu'à 17 heures pour choisir entre Gueugnon et Grenoble. Le Président fait le point sur la situation critique dans laquelle le Club se trouve.

Président, vous aviez jusqu'à 17 heures pour faire un choix pour la rencontre de vendredi. Qu'en est-il ?
Nous sommes clairement dans l'impasse au moment où l'on se parle. Il est clair que nous n'irons jouer ni à Gueugnon, ni à Grenoble, pour des raisons matérielles et même financières car il faut savoir qu'on nous impose d'aller jouer à Grenoble où il y a une facture de 30 000 € à régler, ne serait-ce que pour la location du stade. Nous avions des solutions à travailler en région parisienne mais malheureusement le stade de Charléty est en travaux et celui de Créteil ne peut nous accueillir en raisons des matchs programmés. Le Président de l'USCC veut préserver sa pelouse, ce qui parait tout à fait normal. Nous n'avons donc pour le moment pas de stade pour jouer la rencontre Bastia - Arles Avignon du vendredi 28.

Un délai supplémentaire a t'il été octroyé pour trouver un stade ?
Nous négocions de manière très difficile avec la LFP mais nous aurons a priori jusqu'à demain en fin de matinée pour trouver un stade de repli.

Sinon, le Sporting sera forfait ?
Clairement, nous n'irons pas jouer à Gueugnon, ni à Grenoble.

Le reportage du 24/10/2011 par SportingClubBastia

À lire également

Ricevete a lettera