Rendez-vous lundi

En attendant le retour de la Ligue 2 le 7 Août prochain, les bleus se retrouveront le lundi 29 juin pour la reprise de l'entrainement et les six semaines de préparation.

img_8406 C’est lundi à 10 heures que le groupe bastiais effectuera sa rentrée sous la direction du nouvel entraineur Philippe Anziani. Ils devraient être vingt-trois au rendez-vous fixé au Stade Armand Cesari. Au programme, prise de contact et remise des équipements. L’après-midi, les joueurs prendront la direction de Lucciana pour réaliser les premiers tests physiques sur piste sous les ordres de Didier Bouillot, le nouveau préparateur physique.
Le retour sur les terrains de l’Igesa est lui programmé mardi à 18h30, alors que l’ensemble de l’effectif effectuera tout une batterie de tests médicaux mardi et mercredi matin.
Deux séances quotidiennes seront ensuite fixées, vraisemblablement à 8h et 18h30.
Puis, les hommes de Philippe Anziani partiront vendredi soir en Savoie pour un stage d’une semaine en compagnie de la SNCM, nouveau partenaire du club pour la future saison. À Aime, ils affronteront Nice et Nantes avant de retrouver l’Île le 11 Juillet.

Changement d’habitudes
Alors que l’heure de la reprise sonnera le 29 pour les pros, les locaux du club baignent déjà dans une ambiance de reprise. Depuis plusieurs semaines maintenant, le staff technique et la cellule de recrutement sous la houlette d’Anziani travaillent d’arrache-pied sur le recrutement, notamment dans le secteur offensif. Si encore aucune arrivée n’a pour l’heure été acquise, les choses ne devraient pas tarder à se décanter.
Tout le monde s’active donc pour que les joueurs de Philippe Anziani reprennent l’entraînement dans les meilleures conditions, de l’intendant -qui prépare activement les nouveaux équipements- au personnel d’entretien, jusqu’aux jardiniers qui ont pris soin des terrains d’entrainements depuis la fin du précédent exercice.
En outre, les habitudes du groupe vont quelque peu être bousculées. En effet, les locaux de l’Igesa ne seront utilisés que pour les soins et les séances de musculation. Comme sous l’ère Nouzaret, les joueurs auront pour lieu de vie le stade Armand Cesari où ils se changeront et recevront les consignes de leur coach, avant de se rendre à l’Igesa pour l’entrainement.

À lire également

Ricevete a lettera