Rocchi : « Nous sommes bien encadrés »

Le numéro dix du Sporting, Jean-Jacques Rocchi vient de terminer son premier stage d’oxygénation chez les professionnels. Tout en gardant la tête froide, il nous livre ses sentiments sur ses premières foulées de la saison et nous donne son ressenti sur le groupe actuel.

img_9523 Lancé dans le grand bain en fin de saison dernière, Jean-Jacques Rocchi fait désormais partie intégrante de l’équipe première bastiaise avec un premier contrat professionnel à la clé.

Vif et technique, ce jeune gaucher de tout juste vingt-ans fait le point sur cette semaine de préparation qu’il a découvert au même titre que beaucoup d’autres. « L’ambiance fut excellente, l’esprit travailleur et sain. Nous avons pu nous confronter à deux grosses formations et on a pu voir que les choses se sont bien passées. L’équipe a beaucoup de qualités, c’est indéniable. Si nous continuons dans cet état d’esprit, nous réaliserons de très bons matchs » ajoute t-il.

C’est face à Nice, en seconde période, que le numéro dix bastiais a fait ses débuts pour la première fois sur le côté gauche. « Il y avait une bonne équipe de Ligue 1 en face. Je pense que nous avons bien fait ce qu’il fallait, à savoir travailler en bloc et mettre les occasions qui se présentaient au fond. Les jeunes ont apporté leur fougue après la pause, avec l’aide d’une défense très solide».

Puis, c’est avec le onze de la première période qu’il débutait contre le FC Nantes, aux côtés des anciens. « On a bien maitrisé la première période avant de leur laisser un peu plus l’initiative par la suite. Le changement tactique effectué par les nantais nous as un peu contrarié, ça allait plus vite de l’avant ».

C’est donc dans la peau d’un joueur professionnel que Jean-Jacques Rocchi a débuté sa saison 2009/2010, après plusieurs saisons de formation. « Le niveau est plus élevé mais je pense avoir su m’adapter. Ce qui est sur, c’est que je vais devoir bosser et m’accrocher pour y rester. Physiquement, je n’ai pas encore rencontré de soucis et c’est tant mieux. Après, je me suis mis en tête depuis quelques mois de travailler plus défensivement… Il faut que j’améliore encore cet aspect. »

Et même si il a bien conscience que le plus dur est de confirmer, c’est avec une grande joie qu’il savoure l’instant présent « on mérite d’être là, c’est la récompense de notre travail » et nous parle de ses coéquipiers « plusieurs jeunes ont frappé à la porte de l’équipe pro en fin de saison dernière. Wahbi s’est accroché avant de s’imposer en tant que titulaire sur les derniers matchs. Christophe revient lui d’une longue et difficile blessure, il a travaillé dur pour revenir et se sent désormais bien. On est tous ensemble et on va se battre pour y rester. »

Enfin, il donne son avis sur le nouveau staff technique et Philippe Anziani qu’il a déjà pu côtoyer chez les jeunes. « La préparation est très intéressante à suivre. Nous sommes très bien encadrés souligne t-il. Tout le monde tire vraiment dans le même sens. Concernant le coach, il n’y a rien à dire, si ce n’est qu’à écouter et appliquer. Je pense que ça s’est déjà vu lors des deux rencontres amicales. Franchement, c’est la classe ! ».

À lire également

Ricevete a lettera