SCB-FCM : e reazzione

FO7G6090.jpg

Yannick Cahuzac : «Avec la saison qu'on a faite, si on n'avait pas été champions, on aurait été déçus. Notre plus grande fierté, c'est d'avoir donné ce soir (mardi) un peu de bonheur aux personnes touchées par la catastrophe de Furiani.»

Fethi Harek : «C'est l'aboutissement d'une saison exceptionnelle. On l'a mérité. Ce qui est beau, c'est d'être promu et champion à trois journées de la fin.»

Frédéric Hantz : «Être en L 1 et champion en même temps, en gagnant 3-0 : c'est une soirée mémorable. Les dirigeants se plient en quatre pour que l'équipe réussisse, le staff est compétent, on a des joueurs de talent qui se mettent au service du collectif et un public qui est plus qu'un douzième homme. On a des gens de valeur, pas uniquement des bons joueurs de foot. C'est une leçon par rapport à là où on va.»

Dominique Bijotat : « On a vu tout l'écart qu'il y avait entre une équipe en pleine confiance, qui réalise des gestes fabuleux, et une équipe qui doute. Pendant vingt minutes, on leur a tenu tête. Mais on a oublié l'agressivité qu'il faut avoir contre des très bons joueurs, comme Diallo. Ensuite, Bastia a pu dérouler. »

À lire également

Ricevete a lettera