Solidarité avec le Secours Populaire

Grand_logo-3-ffa43.gif

30ème journée du Championnat de France : les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 mobilisés pour la solidarité avec le Secours populaire français.

La Ligue de Football Professionnel (LFP) et l’Union des Clubs Professionnels de Football (UCPF) dédient la 30ème journée du championnat de France de Football à l’action du Secours populaire français.

Du 30 mars au 2 avril 2012, les clubs professionnels de Ligue 1 et de Ligue 2 se mobiliseront pour la solidarité.

Toute l’année, les bénévoles du Secours populaire français viennent en aide aux personnes en difficulté. Partout en France, le SPF est particulièrement attentif aux problèmes d’exclusion : sur le court terme, par une solidarité d’urgence basée sur l’alimentaire, le vestimentaire, l’hébergement d’urgence ou encore l’accès aux soins. Sur la durée, l’association accompagne les personnes et familles, sur l’accès aux droits : accès au logement, à la santé, aux vacances, à la culture et aux loisirs, au sport, à l’insertion professionnelle. Urgence ou non, le respect de la dignité des personnes aidées est primordial pour l’association.

Cette solidarité ne pourrait se faire sans le dévouement des 80 000 bénévoles du Secours populaire. Malheureusement, les familles et leurs enfants, les jeunes, les personnes âgées, sont de plus en plus nombreux à venir frapper aux portes des 1 256 permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé du SPF.

C’est pour faire face à l’accroissement de cette précarité que la LFP et l’UCPF s’engagent aux côtés du Secours populaire français, en appelant les spectateurs et supporters à soutenir l’association : en adressant des dons financiers et/ou en devenant bénévoles.

Dans l’enceinte des stades, un clip et des messages audio de sensibilisation seront diffusés ; tandis que les sites web des clubs, extraordinaires vecteurs de communication auprès des nombreux fans de football, relaieront cet appel à la solidarité.

Parallèlement au relai d’information, de nombreux clubs et fédérations du Secours populaire mèneront des actions « terrain » personnalisées, ainsi :
- A Metz, pour le match Metz-Boulogne, 100 places sont offertes aux familles aidées par le Secours populaire ; des enfants « copains du monde » accompagneront les joueurs sur la pelouse pour donner le coup d’envoi du match ! De plus, en présence des joueurs, une journée d’initiation à la pratique du football est prévue pour cet été.
- A Lille, une centaine de bénévoles du SPF collecteront sur place, lors de la rencontre Lille-Toulouse.
- A Bordeaux, pour la rencontre « Bordeaux-Dijon », les joueurs des deux équipes porteront des chasubles au logo du SPF, lors de leur entrée sur la pelouse.
- A Caen, après une collecte pour le Don’actions au stade Malherbe, les joueurs ont dédicacé deux maillots de l’équipe pour en faire don au Secours populaire : ils seront remis en lot lors de cette 30ème journée !
- Au Stade Bonal de Sochaux, le coup d’envoi du match contre Brest sera donné par deux enfants du SPF ! Le conseil de région Franche-Comté dispose de 200 places pour les familles en difficulté. 3 stands du SPF seront installés à chaque entrée principale du stade.
Voilà de belles initiatives en perspectives !

Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français,
« compte beaucoup sur les « Olympiades de la solidarité » et sur l’engagement du milieu sportif pour venir en aide aux personnes les plus démunies. La mobilisation des 40 clubs professionnels français, leur appel au don et à l’engagement bénévole constituent un formidable élan desolidarité ».

Frédéric Thiriez, président de la Ligue de Football Professionnel :
« En cette période de crise, le football professionnel français n’oublie pas son rôle sociétal. C’est tout le sens des actions sociales et citoyennes menées tout au long de la saison par la LFP, l’UCPF et les clubs. A l’occasion de cette journée dédiée au Secours populaire, nous comptons sur la générosité des supporters pour venir en aide aux personnes en difficulté ».

Pour Jean-Pierre Louvel, président de l’UCPF,
« c’est parce que nos clubs sont profondément ancrés dans leur ville, dans leur région, auprès de leurs publics, dont ils prennent le pouls au quotidien, que notre engagement au côté du Secours populaire nous semble légitime et naturel. Trop de personnes sont aujourd’hui démunies ; l’union des 40 clubs professionnels et de leurs supporters nous rend plus forts pour leur apporter secours et solidarité, mais aussi divertissement, grâce au spectacle du football ».

À lire également

Ricevete a lettera