Tours 2-1 Bastia : la revue de presse

Les bleus ont enregistré leur septième défaite de la saison hier soir à Tours où ils auraient pu espérer mieux. Ces derniers peuvent néanmoins se consoler, puisque la réception de Metz sera synonyme de titre de champion de France de Ligue 2 en cas de succès, bien entendu...

Sport.fr : Bastia attendra, Amiens en enfer
Bastia devra patienter pour fêter officiellement son retour dans l'élite. La défaite des Corses à Tours (2-1) conjuguée au succès de Clermont, le 4e, devant Monaco (1-0), repousse encore un peu la montée des joueurs de Frédéric Hantz. Amiens de son côté est assuré d'être relégué à l'issue de cette 34e journée de Ligue 2.
A croire que Bastia avait déjà la tête en Ligue 1. Ou que les Corses préfèrent attendre la prochaine journée pour officialiser leur montée devant leur public. Alors qu'il ne leur fallait qu'un petit point pour s'assurer de revenir dans l'élite, les Bastiais ont failli dans leur mission à Tours (2-1). Les joueurs de Frédéric Hantz sont tombés sur une équipe qui n'a pas encore tiré un trait sur ses rêves de montée et qui a pris un avantage de deux buts avant l'heure de jeu, grâce à Diego (39e) et Gheriani (58e). La réduction de l'écart d'El Azzouri (70e) était finalement vaine. Bastia reste bien entendu leader et a un pied et demi dans L1, grâce à une différence de buts qui correspond quasiment à un point en plus (+25) et une marge d'avance de douze longueurs d'avance sur le 4e, Clermont. Les Auvergnats ont joué les briseurs de rêve lors de cette 34e levée. En plus de repousser la montée de Bastia, ils ont stoppé la série de Monaco (10 matches sans défaite). Un but d'Alessandrini (78e, 1-0) a suffi au bonheur de Clermont, qui, en plus de mettre fin aux rêves de montée de l'ASM, revient à un point du podium.

LFP.fr : Concernant le leader, le SC Bastia, il a subi la loi du Tours FC (2-1). Diego (son 7e but) et Gherieni ont empêché les Corses de fêter officiellement leur montée. Le Bastiais El Azzouzi a inscrit sa 8e réalisation en 16 matchs.

France Football : De son côté, le leader bastiais n'est toujours qu'à 99,9% en Ligue 1 après sa défaite à Tours (1-2), mais il lui suffit d'une victoire face à Metz mardi pour s'assurer du titre de champion.

L'Equipe : Bastia doit patienter
Bastia, lui, ne s'est pas encore mis en poche la montée. Du moins d'un strict point de vue mathématique (et un peu utopique). Alors que son déplacement à Tours aurait même pu lui permettre d'être sacré champion, le club corse s'est incliné (2-1) et devra patienter un peu pour faire à nouveau la fête. Patienter un petit peu, seulement : les Bastiais seront à l'ouvrage dès mardi, contre Metz.

Sport24 : Bastia devra attendre
Alors qu’on attendant l’officialisation de sa montée, Bastia devra encore patienter avant de vraiment faire la fête. La responsabilité en revient d’une part à Tours, et de l’autre à Clermont qui n’a pas voulu laisser s’échapper le duo champenois Reims-Troyes.

Sports.fr : Bastia doit attendre
A la faveur de sa victoire sur Monaco (1-0), ce vendredi, lors de la 34e journée de L2, Clermont s'est repositionné dans la course à l'élite. Après trois levées infructueuses, voilà les Auvergnats, quatrièmes, à un point de Troyes et deux de Reims. Ce succès empêche également les Bastiais, perchés à 12 longueurs mais dominés à Tours (2-1), de fêter officiellement leur promotion en L1.

Foot365 : Bastia devra patienter
Bastia, qui accueillera Metz mardi prochain, devra encore patienter avant de fêter son retour en L1. Les Bastiais, en déplacement à Tours vendredi soir, avaient la possibilité d’assurer leur billet pour la montée en cas de victoire, mais, comme à Sedan lors de leur dernier match à l’extérieur (2-0), les hommes de Frédéric Hantz sont repartis en vaincus du stade de la Vallée-du-Cher. Une victoire face au leader qui permet aux Tourangeaux de revenir à égalité de points avec Sedan, cinquième, à quatre journées de la fin.

À lire également

Ricevete a lettera