Troisième sortie pour les bleus

Le Sporting a disputé sa troisième rencontre amicale ce mercredi face au GFCO Ajaccio. Niangbo a débloqué la situation au retour des vestiaires et a ainsi permis aux siens de l'emporter un a zéro. Dès demain matin, les bleus seront à l'Igesa pour poursuivre leur préparation.

img_9786 Empruntés physiquement par le lourd travail effectué lors du stage et depuis le début de la semaine, les bastiais attaquaient timidement la partie sous un soleil de plomb. Il fallait tout simplement attendre la quarantième quatrième minute de jeu pour voir le gardien ajaccien à l'œuvre devant Gaffory et André qui étaient à la réception d'un centre en retrait de Moizini, lequel avait hérité d'un bon ballon de Jau glissé dans la profondeur. Auparavant, seul Cubilier pour le SCB s'était manifesté d'une frappe lointaine qui avait contraint Trilles à se coucher.
Du coup, c'est au retour des vestiaires que les choses s'éclaircissaient, lorsque Niangbo échappait à la vigilance des défenseurs avant de venir piquer son ballon au fond des filets pour le 1-0.
Auteur d'une troisième réalisation en autant de parties, l'ivoirien passait tout près de doubler la mise dans la foulée après un bon service de Rocchi, mais Trilles était sur la trajectoire.
Plus aucune occasion franche n'était à noter, si ce n'est un cafouillage de l'arrière garde du Gazélec qui aurait pu profiter aux bleus.
Les deux formations se retrouveront la semaine prochain dans la cité Impériale pour le challenge Moretti.

Bastia 1-0 (0-0) GFCO Ajaccio
Stade Armand Cesari.
450 spectateurs.
Arbitres : M. Galetti assisté de MM. Rochet et Vendassi.

But : Niangbo (51’) pour le SCB.

Bastia : Novaes, Harek (M’Bango 70’), Cubilier (Dunjic 70’), Meniri (Lingani 60’), Adenon (Martial 45’), Jau (Mustivar 67’), Ghisolfi (Kambou 67’), Gaffory (Niangbo 45’), Khazri (Gomez 70’), André (Gaffory 67’), Moizini (Rocchi 45’).

GFCOA : Trilles, Santunione, Salis, Grimaldi, Danjou, Khazri, Poggi, El Hach, Dod, Aubanel, Mathieu (entrés en jeu : Uscidda, Castel, Gigon, El Bizie, Filippi, Traoré, Blanc)

À lire également

Ricevete a lettera