Communiqué du SC Bastia

Depuis la mi-journée un message posté sur un réseau social du joueur niçois Mario Balotelli, selon lequel ce dernier aurait subi durant toute la rencontre Bastia-Nice des cris de singe émanant de supporters bastiais, a entrainé une stigmatisation en règle de notre club et du public de Furiani.

N’ayant à aucun moment constaté ni été informé hier soir, tant par les arbitres, les délégués, ni par aucun membre de l’OGC Nice d’un quelconque incident de ce type, c’est avec stupéfaction que notre club a découvert ces accusations a posteriori, qui portent un tort considérable à l’image du Sporting dans son ensemble.

Depuis toujours attaché aux valeurs fondamentales de respect, le SCB sait ce qu’il doit aux joueurs de toutes origines qui ont porté et portent encore nos couleurs. Prenant acte du communiqué de la LFP annonçant l’ouverture d’une enquête, notre club se tient donc dès à présent à l’entière disposition des instances afin que toute la lumière soit faite, de manière irréfutable et non équivoque, sur ce type de comportements par nature stupides et inacceptables.

 

 

À lire également

Ricevete a lettera