F.Ciccolini : "On n'a pas peur, il faut gagner"

Marange est forfait, toujours blessé à la cheville. Bengtsson est de retour. a aurait été mieux pour nous de jouer contre Nantes. Toulouse est une équipe très forte devant. On ne peut pas aller contre le temps non plus, on n'aurait pas pu jouer sur cette pelouse. Peut-être que la pelouse de Toulouse nous permettra de faire notre jeu. Mais pendant deux mi-temps. 

Nos attaquants font moins d'effort pendant le replacement, et la moindre erreur on la paye cash. Le problème est simple : quand vous défendez et que les defenseurs sont dans les dix-huit mètres, vous êtes en danger. On recule quand on veut préserver un résultat, qu'on est moins bien. C'est un point crucial pour nous. A chaque fois qu'on marque à l'extérieur, on prend trop de buts derrière. Il faut défendre beaucoup mieux. Si vous regardez les deux buts à Montpellier, on défend dans les 18 mètres et on défend mal. Il ne faut pas confonre vitesse et précipitation, il faut rester organisés. Toulouse presse beaucoup, joue haut, un jeu très direct, ballons longs, deuxièmes ballons. Beaucoup de pression. A nous de profiter des espaces qu'ils vont laisser. Ca sera un match physique. Il va falloir être présent de suite. On a une équipe pour jouer 90mn à fond, pour prendre des points. 

Dijon, Nancy, Caen, Montpellier n'ont pas pris de points. On n'a pas peur, il faut qu'on gagne des matchs. Il faut changer les choses, en faire plus tous les jours. A tous les niveaux. Les supporters quand ils sont venus c'était très positif. Ca n'a pas affecté les joueurs au contraire.

À lire également

Ricevete a lettera