Le Sporting diminué rate sa dernière

Les Bastiais démarrent la rencontre tambour battant, la première occasion de but intervient à la première minute où Florian Marange loupe la cage grande ouverte de Yohann Pelé. Dans la foulée Allan Saint-Maximin se lance à l'assaut de la défense marseillaise mais manque le cadre. Le rythme est très soutenu dans ce début de match et l'OM aussi tente sa chance, et ouvre le score à la 8e minute à la suite d'un cafouillage mal négocié par la défense Bastiaise. Les minutes suivantes sont plus calmes, seule une occasion de Bifouma bien lancé par Florian Marange se fait apercevoir, mais l'attaquant Bastiais manque son controle devant les cages de Pelé. A la 28e minute, Bafé Gomis prend un carton jaune pour un très mauvais coup porté à Mathieu Peybernes. Cette action mettra le feu aux poudres dans cette rencontre, et le climat se dégrade petit à petit. Pas de doute, c'est bien un Bastia-Marseille. Les Bastiais mènent une belle action dans la surface Marseillaise et mettent la pression. Alexander Djiku remplace Sadio Diallo et François Ciccolini change de système avec une défense à 5. A la 45e minute, Bifouma bien lancé par Ngando est face aux cages mais loupe un dernier face à face avec le gardien olympien.

Dès la reprise Bifouma est encore mis en valeur par Saint-Maximin mais il manque son face à face avec Pelé. Dans la foulée c'est à Djiku de se retrouver face au portier Marseillais, mais il n'arrive pas non plus à la mettre au fond. La seconde mi-temps commence comme la première... Puis s'éteint petit à petit. Mais les Bastiais passent la seconde au fil des minutes, et Ngando (64') ou encore Saint-Maximin (67') tentent leur chance, sans succès. Le Sporting est très diminué, avec 11 joueurs à l'infirmerie, et cela se fait ressentir, ils ne manquent cependant pas de coeur. Allan Saint-Maximin à la 75e réalise une action au milieu de terrain digne des plus grands du football, mais Djiku à la réception n'arrive pas à la mettre au fond. Ce même Djiku, une nouvelle fois aux avants postes réussit à égaliser à la 84e pour les Bastiais dans un Furiani en fusion . Saint-Maximin, auteur d'un match fantastique, se blesse à la 86e minute et est remplacé par Florian Raspentino. Mais dans les arrêts de jeu le Sporting encaisse un but malheureux, et s'incline deux buts à un. 

À lire également

Ricevete a lettera