Le Sporting s'incline une fois de plus

Le Sporting Club de Bastia, dos au mur après une lourde défaite à Guingamp, se déplaçait ce vendredi à Metz avec la volonté de réagir. Les bleus débutent la rencontre en pressant les Messins très haut, un pressing intéressant dans le cœur du jeu qui permettra aux milieux de terrain bleus de récupérer plusieurs ballons. Les défenseurs latéraux Bastiais seront en revanche bien plus en difficulté ce soir , en effet Gilles Cioni et Florian Marange, seront à de multiples reprises pris de vitesse par les ailiers du FC Metz que sont Jouffre et Sarr. Heureusement pour eux leurs centres trouveront rarement preneurs en première mi-temps, si ce n’est à la 25ème minute où le but de Diabaté qui avait pris le dessus sur Rose, sera refusé pour une position de hors-jeu. Malgré une première mi-temps dominée par les Messins, le score demeurera nul et vierge au bout de 45 minutes.
Il ne faudra pas moins d’une minute aux Messins, après le retour des vestiaires, pour ouvrir le score : Gilles Cioni dévie le centre d’Ivan Balliu dans son propre but.
Après cette ouverture du score, les Messins, soucieux de préserver leur avantage, se montreront moins dangereux. Cela permettra aux bleus de se créer des opportunités mais les centres de Nangis et Saint-Maximin seront successivement dégagés. Les entrées de d’Axel Ngando et Abdoulaye Keita feront du bien à la formation de Rui Almeida. Les deux hommes dédoubleront à plusieurs reprises sur le côté droit, mais encore une fois, personne à la retombée du ballon.  A la 68ème minute Florian Marange manquera l’égalisation d’un cheveu après un superbe coup-franc à 25 mètres des cages qui passera de peu à côté.
Malgré une seconde mi-temps intéressante, cela ne sera pas suffisant pour recoller au score, le Sporting s’incline une fois de plus.

À lire également

Ricevete a lettera