Reprendre ses droits

C'est ce samedi que le Sporting se déplace à Nancy pour le compte de la première étape des matches retour. Mathieu Peybernès parti du côté de Lorient et dans l'attente de renforts comme annoncé par le club et son entraineur, François Ciccolini devra, comme de coutume, composer avec une arrière-garde décimée mais non moins compétitive comme justement souligné en conférence de presse d'avant-match.

Ainsi, ce match sera l'occasion de tester des choses nouvelles, avec notamment l'apparition du jeune Hugo Magnetti dans le groupe professionnel. On pourrait pourquoi pas retrouver Axel Ngando dans le 11 de départ, lui qui gagne en temps de jeu et en assurance depuis quelques matchs. L'agressivité, c'est ce qu'il lui manquait, et cette qualité semble désormais acquise pour le milieu de terrain. Pour le reste, l'incertitude quant à la présence d'Enzo Crivelli est le point le plus inquiétant de cette préparation. L'attaquant fera partie du voyage en Lorraine, mais on ne peut pas encore savoir s'il disputera la rencontre, souffrant toujours de sa blessure à la jambe contractée fin 2016. 

En tout état de cause, Bastia a fort à faire sur la pelouse synthétique de Marcel Picot. Pour s'y habituer, les bleus se sont entraînés toute la semaine au Bastio, bénéficiant d'un revêtement similaire, au lieu de l'habituel centre d'entraînement Jules Filippi. Cela leur permettra-t-il de développer leur jeu dans l'est, frappé ces dernières heures par la vague de froid et la neige ? Réponse demain soir à 22h. Quoi qu'il en soit, chez les Lorrains, il faudra tout faire pour éviter de passer pour des quiches. 

À lire également

Ricevete a lettera