Rui Almeida : "On paye les erreurs cash"

"À ce niveau les erreurs on les paye cash. On peut marquer en première mi-temps. On prend deux buts sur des erreurs. Les joueurs ont été bien en première mi-temps. Mais à ce niveau, les erreurs coûtent cher. Le plus important est de regarder vers l'avant pour les prochains matchs. 

Bordeaux a eu plus de contrôle de l'espace. Mais quand on a le ballon, on a pour objectif d'arriver sur le but. Les dernières décisions n'ont pas été les meilleures. On s'est créé trois, quatre situations dangereuses. Sur le deuxième but, un joueur de Bordeaux est complètement seul. 

Nous travaillons toute la semaine pour passer au-delà des événements extra-sportifs. La situation est plus difficile, oui. Nous sommes à quatre points. Nous avons cinq matchs à jouer. Match après match, c'est difficile. Dans des moments comme ça, il faut prendre ce qu'on a fait de bien. Il faut trouver un équilibre. Prendre de la confiance pour les prochains matchs, comme samedi contre Rennes. Il faut que nous arrivions tous au prochain match avec cette confiance. Et prendre les trois points."

À lire également

Ricevete a lettera