Soirée cauchemar pour le Sporting

Le match débute par une longue conservation du ballon du PSG, les Bastiais quant à eux répondent à cela avec un pressing très haut. La première action du match est Parisienne, Lucas trouve Thomas Meunier dans la profondeur mais le centre du latéral droit Belge est dégagé en corner par Mathieu Peybernes. Les Parisens continuent alors de confisquer le ballon lorsque Thiago Silva trouve Lucas sur une longue ouverture mais ce dernier manque de réussite sur sa demi-volée et le ballon termine en corner, un corner qui ne donnera rien.
A la fin du premier quart d’heure, les deux équipes sont toujours à égalité et les Bastiais, bien en place multiplient les efforts face à un Paris Saint-Germain monopolisant le ballon.
En effet, comme on pouvait s’y attendre, la possession est largement à l’avantage des hommes d’Unai Emery avec 65%, les latéraux Parisiens que sont Layvin Kurzawa et Thomas Meunier sont alertés de nombreuses fois sur leurs côtés respectifs mais leurs centres venant de droite et de gauche seront tous repoussés durant cette première mi-temps.

C’est à la demi-heure de jeu que le Sporting craque : Thiago Silva reprend un corner et permet à son équipe d’ouvrir le score.
Les bleus verront le jour par l’intermédiaire de Saint Maximin, dans un premier temps à droite avec Alexander Djiku, puis à gauche, il donne du fil à retordre aux défenseurs Parisiens, mais malheureusement pour lui et toute l'équipe Bastiaise, le dernier geste manque toujours à l’appel.
Le Sporting n’est malheureusement pas récompensé de ses efforts défensifs car si le but Parisien à la 36ème minute est refusé pour une position de hors-jeu, celui d’Adrien Rabiot à la 42ème minute est bel et bien validé. En effet, le milieu Parisien déclenche une frappe à 30 mètres qui trompe Thomas Vincensini.

2-0 c’est le score à la pause, et il ne faudra pas moins de 4 minutes aux Parisiens après le retour des vestiaires pour marquer un troisème but par l’intermédiaire de Nkunku. 7 minutes plus tard c’est au tour de Thiago Motta de reprendre un ballon de la tête dans la surface afin de tromper Thomas Vincensini, de quoi anéantir tout espoir de qualification.  Les stars d’Unai Emery ont alors le match en main, ils se verront même offrir un penalty à la 62ème minute de jeu, transformé par Lucas Moura.
Les hommes de François Ciccolini prennent l’eau durant cette seconde période où il est de plus en plus difficile de récupérer le ballon et de répéter les efforts.
Angel Di Maria et Julian Draxler, tous deux entrés en cours de jeu, viendront à leurs tours inscrire leurs buts et sceller le sort des bleus par la même occasion.
7-0 c'est le score à la fin du temps règlementaire, le Sporting est éliminé de la Coupe de France.

 

À lire également

Ricevete a lettera