Un nul décevant

La rencontre Bastiaise commence tambour battant, une fois de plus, après les deux dernières prestations à Furiani. Dès la 4e minute, Axel Ngando touche le poteau suite à une superbe combinaison côté droit entre Diallo et Saint Maximin. On retrouve ce même Saint-Maximin qui manquait tant à la formation Bastiaise contre Nice, trois minutes plus tard, mais son tir est capté par Vercoutre. Dans la foulée c'est à Prince Oniangué de se faire remarquer, avec une belle tête placée qui frôle le coin de la cage Normande. Mais Caen reprend rapidement du poil de la bête et Bessat par deux fois (11', 13') inquiète les Bleus mais Bengtsson puis la maladresse du Caennais permettent aux Bastiais de garder leurs cages inviolées.  Oniangué à la 15e minute récupère un beau ballon côté droit et centre pour Saint-Maximin qui n'arrive pas à l'envoyer au fond des filets. A la 18e Saint-Maximin à gauche affole la défense de Caen, et centre pour Diallo qui la reprend de volée. Mais Rémy Vercoutre sort un arrêt de grande classe et dévie la balle sur la base du poteau. Les actions Bastiaises sont de plus en plus précises, mais le score reste toujours vierge. C'est Allan Saint-Maximin qui viendra ouvrir la marque à la 25e minute, et de quelle manière ! Récupérant un ballon dans la moitié de terrain Bastiaise, il remonte tout le terrain, et après un grand pont et un crochet, vient glisser son ballon au fond des filets. Il s'agit sans aucun doute de l'un des plus beaux buts de Ligue 1 cette année, et Furiani n'en a pas connu beaucoup des comme-ça ! Malheureusement à la 45e un pénalty est sifflé pour Caen et Rodelin égalise. La mi-temps est sifflée sur ce score d'un but partout. 

La rencontre reprend sur un terrain proprement injouable, après une averse très puissante intervenue à la mi-temps qui a détrempé la pelouse d'Armand-Cesari. Le ballon est totalement ralenti à chaque passe et les 22 acteurs sont régulièrement arrêtés dans leur progression. Les travées sont également refroidies par cette averse et l'ambiance baisse d'un cran. La seconde mi-temps se fait sur un faux-rythme. Allan Saint-Maximin passe près du doublé à la 59e minute mais sa frappe est repoussée par Vercoutre encore une fois. Delaplace pour Caen à la 75e passe très près de mettre au fond un centre de Karamoh mais heureusement sa reprise passe largement au-dessus des cages de Leca. L'équipe Bastiaise n'a plus rien à voir en seconde mi-temps avec celle qui a débuté la rencontre : les courses ne sont plus les mêmes, les automatismes ne fonctionnent plus. Le match se termine sur un 1-1 décevant, et l'opération au classement n'est pas bonne.  

À lire également

Ricevete a lettera