Le Sporting au forceps

Après sa qualification lors du tour précédent face à Propriano, le Sporting était de retour dans le Valincu pour cette 4eme manche de la Coupe de France. Au programme la tenace équipe de Sartène qui évolue en Régional 3 (ex PhB). Une rencontre pour laquelle Stéphane Rossi bénéficiait, enfin, d’un nouveau joueur qualifié en la personne d’Ismaël Diallo. Titulaire dès le coup d’envoi, le défenseur bastiais montrait ses qualités techniques et surtout sa puissance. Mais son centre pour Santini était mal exploité par le jeune attaquant (2eme). Des Bleus, qui contrairement à leurs deux dernières sorties, rentraient immédiatement dans la rencontre. Et sur une accélération, Traoré trouvait une position de frappe. Le ballon prenait le chemin des filets mais une intervention miraculeuse de Nicolai sauvait Sartène (6eme). 5 minutes plus tard, c’était au tour de Julien Romain d’être contré in-extrémis par la défense locale.  Acculé sur son but, la JOS ne lâchait rien et son gardien réalisait une grosse intervention devant Derouard (17eme). Nettement dominateurs, les partenaires de Romain se procuraient de nombreuses occasions mais pêchaient fortement dans le dernier geste. A l’image de ce très bon rush de Santini conclut par une frappe sans conviction face au gardien (23eme). Et à force de tergiverser, les Bleus s’exposaient face à une équipe pleine de courage. Sur un long ballon, les locaux étaient d’ailleurs tout prêts d’ouvrir le score sur une magnifique volée (35eme). Frustré de ne pas pouvoir ouvrir le score, le Sporting tombait quelque peu dans le piège de la provocation et déjouait complètement en fin de première période. Jusqu’à ce centre de Traoré pour Mary, resté aux avant-postes, et qui pouvait placer une tête victorieuse (44eme). 

 

Un but important mais qui paradoxalement ne donnait pas confiance aux Bastiais. Et hormis un coup de chaud dès le retour des vestiaires, Sartène n’était plus inquiété dans cette seconde période. Jusqu’à la 70eme minute et un ballon en profondeur de Coulibaly pour Romain. Bien lancé, l’attaquant bleu trompait le portier sartenais mais un nouveau retour miraculeux d’Anthony Nicolai sauvait la JOS. Deux minutes plus tard, le même Romain envoyait une frappe à bout portant sur la barre. Sans imagination ni solution sur le terrain, le Sporting offrait une opposition trop insuffisante dans cette rencontre. Sartène était d’ailleurs tout près d’égaliser sur une grossière erreur de relance de la défense bastiaise (76eme). Un avertissement qui réveillait le SCB mais, une nouvelle fois, le manque de réalisme plombait l’attaque bastiaise et Agostini ratait l’immanquable (79eme). Il fallait attendre les 5 dernières minutes pour voir les Bleus se mettre définitivement à l’abri. Sur une ouverture parfaite d’Agostini, Santini s’en allait crucifier le gardien sartenais (85eme). Un second but qui scellait le sort d’un match à rapidement oublier pour le Sporting malgré la qualification.

 

JO Sartène – SC Bastia : 0-2 (0-1)

 

Stade Dominique Colonna

 

Buts : Mary (44eme), Santini (85eme) pour SC Bastia

 

Avertissements : Goti (42eme), Tramoni (80eme) pour Sartène

 

Sartène : Logli – Goti (Tramoni, 57eme), Bacciochi, H. Nicolai, A. Nicolai – Sampieri, Santini (Harmand, 83eme), Soma, Logli – Giordan (Sorba, 64eme), Quilichini

 

SC Bastia : Carlotti – Akkani, Mary, Diallo, Achilli (Pianelli, 55eme) – Balbinot, Coulibaly, Traoré, Santini – Romain, Derouard (Agostini, 65eme)

À lire également

Ricevete a lettera