Le Sporting méritait mieux !

Resu Contu

Le Sporting méritait mieux !

le 21/10/2017 à 21:57
Imprimer

Après sa belle victoire lors du 5ème tour contre l’AS Casinca (R1), le Sporting recevait ce soir l’équipe de l’AS Furiani-Agliani évoluant dans le championnat de National 2, soit une division au-dessus des bleus.

Une équipe qui avait battu le Sporting sur le score de 2 à 0 à l’occasion d’un match amical le 20 Septembre dernier.

Les joueurs de Stéphane Rossi avaient à cœur de faire mieux ce soir pour le 6ème tour de la Coupe De France, dernière étape régionale.

Nous assisterons à une véritable bataille au milieu de terrain durant les 20 premières minutes, très pauvres en actions. Seule occasion à noter pour le Sporting, la reprise de la tête de Neo Mesbah à la 20ème minute sur un centre de Julien Benhaim, une reprise qui effleurera le poteau.

Hassim Traoré de retour pour ce match tentera d’apporter le danger sur le côté droit en combinant avec Gilles Cioni, en vain. En effet les centres Bastiais seront quasiment tous dégagés par la défense de Furiani.

Les bleus brilleront dans l’entrejeu où la paire Benhaim-Coulibaly sera extrêmement importante dans la récupération du ballon.

À la 36ème minute, Neo Mesbah aura une seconde occasion d’ouvrir le score mais il pêchera une nouvelle fois dans le domaine de la finition en tirant sur le gardien.

Mathieu Manset, qui effectuait ses débuts sous le maillot bleu fut intéressant dans le domaine défensif : combattif, et puissant, il gênera à de nombreuses reprises les relances de l’ASFA. Cependant, le nouvel avant-centre bastiais ne parviendra pas à se créer d’occasions en première période.

Les joueurs du Sporting retourneront aux vestiaires après une première mi-temps où ils n’auront pas été inquiétés sans pour autant se montrer suffisamment dangereux pour marquer.

Les buts attendus en première période ne se feront pas attendre en seconde. Les joueurs de Furiani ouvriront le score à la 52ème minute par l’intermédiaire d’Adrien Cinquini et il ne faudra pas moins d’une minute aux bleus pour réagir et égaliser. Dès l’engagement, les joueurs de Stéphane Rossi porteront le ballon dans la surface pour permettre à Amine Boutrah de crucifier Lombard à bout portant.

Le jeune joueur déjà buteur en championnat contre l’AC Ajaccio a continué de marquer des points.

Vif et juste dans ses prises de balle il fut un atout majeur pour l’attaque bastiaise durant cette seconde période.

Les hommes de Stéphane Rossi domineront la seconde période. Très actifs sur les côtés par l’intermédiaire de Boutrah et Traoré, ils porteront le danger à de nombreuses reprises dans la surface adverse, en profitant des espaces libérés par Mathieu Manset.

Les bleus auraient pu bénéficier de deux penaltys, un premier à la 80ème minute où le centre de Benhaim sera effleuré de la main par Moretti, puis un second à la 90ème minute où Manset sera accroché dans la surface. Malheureusement pour eux aucun des deux ne sera sifflé.

Les deux équipes ne parviendront pas à se départager au terme des 90 minutes, elles devront donc passer par les prolongations.

Les bastiais manqueront l’occasion de passer devant au tableau d’affichage à la 95ème minute où le centre de Traoré pour Derouard sera dégagé au dernier moment.

Ne parvenant toujours pas à se départager les deux équipes passeront par l’épreuve des tirs au buts.

La séance sera remportée par les joueurs de l’AS Furiani-Agliani après un tir au but manqué par Maka Mary. Le Sporting, qui méritait mieux, est donc éliminé de la Coupe de France.

À lire également