Le Sporting réussit son retour !

Quasiment un mois jour pour jour après son sauvetage par le groupe Ferrandi et Oscaro, le Sporting Club de Bastia rechaussait les crampons de façon officielle. Un nouveau départ qui s’effectuait du côté de Propriano (R2) pour le compte du 3eme tour de la Coupe de France. Une compétition que seuls cinq Bleus, alignés sur la feuille de match, avaient disputé jusque-là. Un Sporting new-look, plein de fougue, de jeunesse mais également d‘expérience grâce à son quatuor venus du monde pro : Gary Coulibaly, Julien Romain, Maka Mary et Anthony Derouard. C’est justement ce dernier qui sera le premier à faire frissonner la défense proprianaise. Sur un corner de Balbinot, Derouard plaçait une belle tête qui passait de peu à côté (15eme). Bien en place, maîtres du ballon, les protégés de Stéphane Rossi ne parvenaient pas, en revanche, à se lâcher sur le terrain. De quoi équilibrer les débats et permettre aux locaux de ne pas être trop inquiétés. Uniquement dangereux sur coups de pieds arrêtés ou sur des frappes lointaines, à l’image de Coulibaly à la 23eme minute, le Sporting bafouillait quelque peu son football pour cette première. Sous les yeux de plus de 500 turchini qui avaient fait le déplacement, la jeune garde bastiaise semblait quelque peu crispée. Il fallait attendre la 35eme minute pour voir la première grosse occasion pour les Bleus. Sur un nouveau corner de Balbinot, parfaitement frappé, Derouard gagnait encore son duel aérien mais sa tête rasait la lucarne.

 

Au retour des vestiaires, les partenaires de Mary parvenaient à hausser le ton. Et dès la 46eme minute, Romain partait sur le côté gauche mais sa frappe croisée s’en allait mourir dans le petit filet. Ce n’était que partie remise pour des Bleus plus incisifs. Et sur un bon travail de Balbinot, Traoré était décalé à l‘entrée de la surface. La frappe du jeune attaquant faisait mouche et permettait enfin au Sporting de prendre l’avantage (51ème). Une ouverture du score méritée qui débridait un peu la rencontre. Obligé de se découvrir, Propriano laissait des espaces. Et sur un contre parfaitement mené par le duo Santini-Romain, Derouard plaçait une belle frappe contrée devant la ligne par la défense locale (65eme).  Dans la foulée, Romain allumait, lui aussi, sa mèche mais le cadre se dérobait une nouvelle fois (69eme). Le Sporting ne lâchait pas pour autant. Et sur un contre de Romain, Derouard était servi aux 20 mètres pour doubler la mise (76ème). Vaillant et courageux depuis le début de la rencontre, le CA Propriano craquait dans les dernières minutes. Sur un rush de Traoré, Romain était parfaitement servi pour le 3eme but de la journée (80ème). Sérieux et appliqué le nouveau Sporting ne se ratait pas pour sa première. Si tout ne fut pas parfait, Stéphane Rossi sait qu’il pourra compter sur un groupe compétitif pour une saison qui s’annonce très intense.

 

 

CA Propriano – SC Bastia 0-3 (0-0)

 

Stade Jacky Santucci

 

Buts : Traoré (51ème), Derouard (76ème), Romain (80ème)

 

Avertissement : Kerbach (85eme) pour SC Bastia

 

CA Propriano : Isoardi – Belkaid, El Karfi, Mondoloni, Nironi – Ganu, Ameziane (El Madaoui, 57eme), Deloyer (Balla, 72eme), El Assouli – Billiere, Souifi

 

SC Bastia : Carlotti – Akkani, Medori (Pianelli, 85eme), Mary, Achilli – Balbinot, Coulibaly, Traoré, Santini (Agostini, 68eme) – Derouard (Kerbach, 84eme), Romain

À lire également

Ricevete a lettera