Une première en demi-teinte pour les bleus

Après des débuts très prometteurs en Coupe de France, le week-end dernier, le Sporting lançait véritablement sa saison, aujourd’hui, en faisant son entrée dans le championnat de National 3. Pour cette première, direction Corté pour purger le dernier match de suspension de terrain et à huis-clos suite aux incidents survenus face à Lyon, l’an passé. Après plusieurs mois d’angoisse et d’incertitudes, la renaissance de la maison bleue était enfin lancée. Et pour débuter, c’est le Pontet qui faisait face aux protégés de Stéphane Rossi. Reléguée de CFA, l’an passé, la formation vauclusienne n’avait, au coup d’envoi, toujours pas connu la victoire en championnat. Côté Bastiais, pour cette première, le staff technique alignait la même équipe que face à Propriano. Et comme en Coupe de France, les partenaires de Coulibaly peinaient à entrer dans la rencontre et souffraient notamment dans les duels physiques. Face à une équipe aux gabarits imposants, les jeunes bleus étaient gênés. Et sur un duel aérien, consécutif à un corner, Assoumani (15eme) s’élevait plus haut que tout le monde pour ouvrir le score pour les visiteurs. Un but qui réveillait quelque peu un Sporting en panne d’imagination. Piqués au vif, les Bastiais tentaient de prendre les choses en main mais malgré un léger mieux sur le plan collectif, trop de déchets dans la dernière passe ou le dernier geste venait plomber les opportunités bleues. Une petite première période qui se concluait sur un avantage logique pour Le Pontet.

 

Au retour des vestiaires, les coéquipiers de Derouard revenaient visiblement avec d’autres intentions. Plus agressifs, plus incisifs, ils parvenaient à gagner des duels et à se projeter vers l’avant. Une niaque enfin retrouvée qui allait permettre à Jérémy Santini, après un cafouillage dans la surface de réparation, de propulser le ballon au fond des filets (53eme).  Une égalisation qui permettait aux Bleus d’enfin se lâcher dans cette rencontre. Mais ni le festival de dribbles de Traoré (63eme), ni la volonté de Romain, ni la volée de Coulibaly (73eme) ne permettait au Sporting de prendre l’avantage. Des Bleus qui faisaient même preuve de malchance après un superbe numéro de Traoré qui, à bout portant, servait Agostini mais le portier du Pontet réalisait un arrêt miraculeux (81eme). Un Traoré insaisissable qui à la 89eme minute parvenait à centrer au cordeau mais Delpierre devançait Romain. C’était là la dernière occasion pour un Sporting qui pouvait nourrir des regrets au coup de sifflet final. Avec une équipe à deux visages, le SCB entame son championnat avec un match nul qui prouve, si besoin était, que la route sera longue.

 

SC Bastia – US Le Pontet : 1-1 (0-1)

 

Stade Santos Manfredi

 

Buts : Santini (53eme) pour SC Bastia - Assoumani (15eme) pour Le Pontet

 

Avertissements : Medori (35eme), Derouard (58eme) pour le SC Bastia - Tressy (40eme), Bouzenna (68eme) pour Le Pontet

 

SC Bastia : Carlotti – Akkani, Mary, Medori, Achilli – Balbinot, Coulibaly, Traoré, Santini (Agostini, 75eme) – Derouard, Romain

 

US Le Pontet : Delpierre – Ramos, Guzel, Begeorgi, Assoumani – Tressy, Valderama, El Moudane, Bouzenna (Koré, 87eme) – Bouazzaoui (Ababou, 70eme), Meddour (Domingues, 65eme)

À lire également

Ricevete a lettera