Entretien avec... René Picchioli, entraîneur de l’équipe réserve (R3)

Accademia Turchina

Entretien avec... René Picchioli, entraîneur de l’équipe réserve (R3)

le 30/01/2019 à 12:00
Imprimer

Le Sporting Club Bastiais vous invite à découvrir une toute nouvelle rubrique sur son site internet : "Accademia Turchina". Cette dernière aura pour but de mettre en lumière les différentes catégories du club !

C’est René Picchioli, entraîneur de l’équipe réserve (R3) du Sporting, qui ouvre le bal !

 

René Picchioli, entraîner la réserve du Sporting a forcément une saveur particulière pour vous ?

 

C’est un grand honneur et c’est quelque chose que tout éducateur rêve de faire. Faire partie de ce grand club, du club de la Corse, c’est quelque chose de merveilleux. Mais c’est également une grosse pression et nous avons une image à défendre sur le terrain. Nous représentons le maillot bleu et cela doit nous obliger à défendre et véhiculer certaines valeurs. Nous avons aussi une mission importante en essayant de remonter au plus vite cette équipe vers les sommets du niveau régional. Le Sporting se doit d’avoir une équipe bis en R1 au minimum. C’est la mission qui nous a été attribuée l’an passé et on essaye de la mener à bien. Il a fallu repartir au plus bas de l’échelon en R4. Mais on va s’accrocher.

 

 

Justement, l’an passé, comme l’équipe première, vous aviez débuté dans l’urgence et malgré tout vous êtes parvenus à accéder au niveau supérieur. Comment avez-vous préparé cette saison en R3 par rapport à la précédente ?

 

Cette année on a eu plus de temps pour créer une équipe compétitive par rapport à la saison dernière qui, effectivement, avait été préparée dans l’urgence.

La principale différence c’est que cette saison, nous avons pu nous préparer et évaluer notre effectif. Physiquement et sur un plan athlétique on est bien mieux que la saison dernière.

 

 

Quels étaient vos principaux besoins au niveau de l’effectif ?

 

Au-delà des lignes à renforcer, on avait besoin de leaders, des relais sur le terrain. Je peux par exemple compter sur Jacques-Pierre Fraymouth, notre gardien, qui est très important dans les vestiaires. On a également Lionel Maurizi qui est un leader technique.

Pour cette saison en R3, nous avons ciblé des joueurs trentenaires majoritairement, afin de gagner en expérience et en maturité sur le terrain.

De plus, cette année nous avons pu doubler tous les postes.

 

 

Même au niveau Régional, le Sporting est une équipe attendue sur tous les terrains ou pas forcément ?

 

On représente un club historique qui ne laisse personne indifférent en Corse. Les équipes qui jouent contre nous vont très souvent au bout d’elles-mêmes.

Ce que j’essaye de faire comprendre aux joueurs c’est qu’on se doit de jouer les premiers rôles en représentant ce club.

 

 

Votre équipe est à seulement 2 points du podium, votre objectif c’est la montée en R2 en fin de la saison ?

 

Oui, c’est notre objectif, l’année dernière on est monté en R3 parce qu’il y a eu divers concours de circonstances, cette année, on veut aller chercher cette montée sur le terrain.

Je suis convaincu que le groupe en a les capacités.

La réelle équipe réserve actuellement c’est les U19 nationaux, c’est pour ça qu’on doit rapidement monter en R2 où le niveau sera plus élevé et où des jeunes garçons pourront plus facilement s’épanouir.

2 équipes monteront à coup sûr, peut-être 3, mais nous devons tout faire pour atteindre la seconde place.

 

 

Comment évaluez-vous le niveau de la poule ?

 

Le club de Monticello est premier et est très bien parti pour accéder. Antisanti est juste derrière. C’est une équipe qu’on a battu en Novembre et on a encore un match à l’extérieur contre eux. Il faudra le remporter.

Nous avons également, Sartène, 4ème, et qui est pour moi une des plus belles équipes de la poule. Je pense que le groupe a les armes pour aller décrocher cette montée. Nous jouons au football, nous produisons du jeu, à nous de faire le nécessaire.

À lire également