U19 Nationaux : Un grand pas vers le maintien !

Resu Contu

U19 Nationaux : Un grand pas vers le maintien !

le 31/03/2019 à 19:25
Imprimer

Si face à Castelnau le Sporting avait réussi à remporter un match référence, il fallait indéniablement s’appuyer sur cette prestation pour réaliser pareille performance à Toulon ce dimanche. Et le coach Julien Banghala a pu préparer ce troisième match important de ce mois de mars dans les meilleures conditions. Son équipe titulaire victorieuse de Castelnau a pu être reconduite dans son intégralité dans le Var. Ce qui constitue également une première puisque qu’entre blessures et suspensions, jamais depuis le début de saison, les coaches bastiais (David Suarez par le passé puis Julien Banghala depuis janvier) n’ont pu aligner le même onze de départ deux rencontres successives. La sortie du latéral droit bastiais Baptiste Coti à la 73e minute pouvait instaurer un doute, mais il fut rapidement levé dès la fin du match face aux joueurs de Cyril Jeunechamp. L’ancien marseillais ne souffrant finalement que de crampes. On ne change donc pas une équipe qui gagne comme le dit l’adage.. Sur le banc des remplaçants, on notait tout de même un changement : Hugo Fabre était remplacé par Hugo Suarez. 

 

Devant Toulon au classement, le Sporting se présentait dans le Var revigoré par ses deux succès consécutifs lui permettant de ne pas disputer ce match avec l’obligation de le gagner (un partage des points ferait les affaires des bleus pour demeurer devant les toulonnais). Mais bien évidemment, en football, un match on le joue pour le gagner. Et il ne fallait pas s’attendre à ce que le coach bastiais « bétonne » sa défense avec cinq défenseurs comme il l’avait fait le 23 janvier face au TFC où les circonstances étaient très différentes. C’est donc son système classique en 4-2-3-1 qui était une nouvelle fois privilégié. Un système pouvant évoluer en fonction de la rencontre comme ce fut le cas face à Castelnau lorsque le Sporting menait 3-0. 

 

Des bleus qui pouvaient enfin compter sur le soutien des supporters bastiais résidant sur la côte et qui voulaient montrer qu’eux aussi malgré la distance, feront le maximum pour que les jeunes bleus se maintiennent au niveau national. Le coach bastiais Julien  Banghala qui avait d’ailleurs déclaré dans la semaine que leur apport serait précieux pour atteindre l’objectif final. 

 

Tout ceci étant dit, place au match. Comme attendu par les bastiais, les locaux mettaient la pression notamment dans le premier quart d’heure (3e et 10e) sur coups de pied arrêtés. L’arrière garde bastiaise restait attentive pour éviter de concéder l’ouverture du score. Juste après le premier quart d’heure, (17ème), le gardien bastiais réalisait un bel arrêt sur une frappe puissante à l’entrée de la surface de réparation. Malheureusement, sur une perte de balle proche du rond central à la 22e, Toulon ouvre la marque après être remonté jusqu’au but de Noah Pulcherie qui ne pouvait rien sur la frappe de l’avant-centre varois. Menés au score, les bleus passaient tout près d’encaisser un second but dans la foulée, mais la frappe de l’attaquant toulonnais rasait le montant bastiais...Malgré de bons mouvements collectifs, le Sporting ne parvenait pas à mettre en danger les défenseurs varois. Les bleus qui accusaient le coup et qui repartent à l’attaque à l’approche de la pause. Un pressing qui se révèlera payant puisque sur une mésentente entre les défenseurs toulonnais, ils allaient égaliser sur un but contre son camp à la 38e minute. Des bastiais qui confirment leur retour dans le match en inscrivant un second but dans le temps additionnel de la première période. Yoann Kherbache sur son pied droit, adresse un bon centre que récupère Sofiane Bourouis-Belle de la tête pour permettre au Sporting de passer devant et de mener à la pause. 

 

C’est un Sporting prudent qui démarre la seconde période voulant éviter de se faire piéger. Ce sont même les bleus par l’intermédiaire de Yoann Kherbache qui se créaient la première situation en  tentant une frappe qui passait juste à côté des buts. A la 51eme minute, de nouveau Amine Boutrah récupère le ballon sur le côté droit et décoche une lourde frappe nécessitant l’arrêt du portier adverse qui dégageait en corner. Celui-ci ne donnait rien. Peu avant la demi-heure de jeu, Amine Boutrah sur un bon mouvement entre Yoann Kherbache et Sofiane Bourouis-Belle se présente seul face au gardien de Toulon, mais sa frappe rasait le poteau gauche. Le Sporting essaye de prendre deux buts d’avance, mais les varois résistaient. Mais les bleus s’exposent aux contres des varois et sur l’un d’eux, il faut la double intervention de Noah Pulcherie pour permettre aux bleus de conserver ce court avantage. Dans le dernier quart d’heure, les bleus faisaient bloc en défense pour garder cet avantage. On entre dans les cinq dernières minutes et Toulon jette toutes ses forces dans la bataille. Mais Noah Pulcherie reste sur ses gardes. Malgré la pression jusque dans les dernières secondes, le Sporting ne lâchera pas et s’impose 2-1. 

 

Cette victoire, la troisième consécutive permet au Sporting de faire un grand pas vers le maintien. D’autant plus que samedi, Castelnau s’est incliné à domicile face à l’ASSE. Ce dimanche, l’AS Cannes s’est également incliné à Nîmes 3-1 et Béziers a été défait à domicile par l’ACA. Un très bon week-end pour les bleus qui remontent à la huitième place du classement en prenant six points d’avance sur le douzième Béziers. 

 

Prochain match, le 13 avril à Erbajolo face à Monaco.

 

 

La composition bastiaise :

Pulcherie (g), Polifroni, Roncaglia (c), Koukouch, Coti (puis Vittori Jean), Pirrcecchi, Vittori (puis Manin) Kherbache, Amara (puis Suarez), Boutrah, Bourouis-Belle 

 

Remplaçants : Vittori Jean, Boudaouine, Suarez, Manin

À lire également