Un Sporting dominateur

Resu Contu

Un Sporting dominateur

le 04/08/2018 à 20:43
Imprimer

Les bleus, en stage à Propriano depuis le début de la semaine, étaient opposés à l’équipe réserve de l’AC Ajaccio, qui évoluera elle aussi dans le groupe Corse-Méditerranée du championnat de National 3.

Après leur victoire 3 buts à 1 face au FC Bastelicaccia 3 jours plus tôt, les joueurs bastiais faisaient ce soir face à une des équipes les plus en vue du championnat dans le cadre de leur préparation. C’était donc un véritable test pour Stéphane Rossi et ses hommes.

La première occasion bastiaise surviendra à la 8ème minute de jeu où Santini débordera sur le côté droit avant d’adresser un centre pour Mesbah, qui la remettra à Haguy dont la reprise de la tête passera juste à côté. 6 minutes plus tard, sur un corner de Poggi, Bocognano reprendra le ballon de la tête, mais sa tentative ne sera pas cadrée.

Les bleus continueront à dominer tout au long de cette première mi-temps, sans parvenir à ouvrir le score, comme à la 21ème minute où, sur un centre de Poggi, Haguy ne parviendra pas à cadrer. 3 minutes plus tard, Neo Mesbah sera trouvé par Gary Coulibaly avec un superbe extérieur du pied. L’attaquant bastiais enchaînera avec un contrôle de la poitrine suivi d’une frappe qui sera finalement captée par le portier de l’AC Ajaccio.

Malgré cette bonne première mi-temps, le score demeurera nul et vierge, 0 à 0.

Au retour des vestiaires, les bleus continueront à imposer leur domination. Poggi parviendra à centrer pour Mesbah à la 52ème mais la reprise de volée du jeune bastiais manquera de puissance et n’inquiètera pas le portier ajaccien.

12 minutes plus tard, Benjamin Santelli, entré en jeu décroisera le ballon de la tête mais sa tentative ne sera pas cadrée.

Aucune occasion ne sera à noter du côté ajaccien, la défense bastiaise, emmenée par Yohan Bocognano notamment, ne laissera rien passer.

Les bleus finiront par ouvrir le score à la 74ème minute par l’intermédiaire de Sofiane Belle entré à la place de Neo Mesbah. Son but marqué à bout portant d’une frappe croisée sera synonyme de victoire pour Stéphane Rossi et ses hommes.

C’est donc sur un match maîtrisé que s’achève ce stage à Propriano. Même si le score aurait pu et aurait dû être plus lourd, les bleus ont trouvé des automatismes et ont progressé physiquement ; de bonne augure pour la suite.

À lire également