Entrée réussie pour les Bleus

Resu Contu

Entrée réussie pour les Bleus

le 10/08/2019 à 20:26
Imprimer

Pour la première sortie de sa saison, le Sporting accueillait la réserve du Stade de Reims présentée comme l’une des plus belles équipes de ce championnat de National 2. Un adversaire de taille donc pour lancer les hostilités et enflammer un stade Armand Cesari bien garni pour le coup d’envoi de cette saison. Des supporters impatients de voir les nouveaux Bleus à l’œuvre. Et les travées de Furiani n’ont pas attendu longtemps pour vibrer. Dès la première minute, Haguy centrait vers Bocognano mais la reprise du défenseur était contrée en corner. Malgré la forte chaleur, les hommes de Stéphane Rossi attaquaient les débats pied au plancher. A la 7eme minute, Salles-Lamonges enroulait parfaitement un coup-franc que le portier rémois ne parvenait pas à capter. A l’affût, les attaquants bastiais tentaient d’en profiter mais la frappe de Quemper partait dans les nuages. Ce n’était que partie remise pour Salles-Lamonges. Cinq minutes plus tard, l’ancien rennais distillait un nouveau coup de pied arrêté millimétré. Dans le dos de la défense, Mesbah se jetait et ouvrait le score d’un plat du pied acrobatique. De quoi réveiller la rencontre et Schur. Bien lancé en profondeur, le milieu de terrain venait buter sur Diouf qui repoussait directement sur Vincent. Dès 20 mètres le Bastiais tentait de placer le ballon dans le but vide mais le gardien rémois s’interposait du bras alors qu’il était en dehors de la surface. Malheureusement pour le Sporting, le trio arbitral ne réagissait pas. Bien en place, les partenaires de Bocognano tentaient d’enfoncer le clou. Mais alors que Reims ne s’étaient absolument pas monter dangereux, sur un ballon en profondeur, Shamal grillait la politesse à tout le monde et s’en allait tromper Martin (30eme). Un coup dur pour le Sporting qui ne baissait pas la tête et tentait de repartir de l’avant. Et sur un centre-tir de Salis, il fallait une superbe claquette de Diouf pour empêcher le SCB de reprendre l’avantage (39eme). Juste avant la mi-temps c’est Bocognano qui avait l’opportunité de faire mouche mais sa tête passait de peu à côté.  

 

Mesbah double la mise

 

Au retour des vestiaires, les Bleus revenaient avec les mêmes intentions et se projetaient vite vers l’avant. Et sur une percée de Salis, le défenseur se voyait faucher en pleine surface. Penalty indiscutable ! Et doublé pour Néo Mesbah qui, avec beaucoup de sang-froid, transformait cette offrande. Un but qui permettait aux hommes de Stéphane Rossi de faire le plein de confiance. Sereins, les Bastiais géraient bien cette seconde période. Notamment grâce à un excellent Anthony Salis, parfait en défense et très actif sur le front de l’attaque. Et que dire des coups de pied arrêtés chirurgicaux de Quemper et Salles-Lamonges. Sur un corner de ce dernier, Bocognano était d’ailleurs tout près de tripler la mise (68eme). Deux minutes plus tard l’ancien de la Corogne récidivait et il fallait une intervention miraculeuse de Diouf pour claquer en corner. Un corner, une nouvelle fois, parfaitement botté mais Le Cardinal ne cadrait pas sa tête. Les Bleus poussaient mais Reims ne craquait pas. A l’image de son gardien, encore, impeccable devant Etshimi (80eme). Un Etshimi qui, cinq minutes plus tard, ne ratera pas le caviar de Moretti pour venir allumer, à bout portant, Diouf et enflammer Furiani pour le 3eme but synonyme de victoire ! Un succès mérité pour le Sporting qui débute de la plus belle des façons cette nouvelle saison en lançant un message fort à tous ses futurs adversaires.

À lire également